Prikro/Anzan Kouamekro honore ses meilleurs élèves et mères

0
1326

La localité de Anzan Kouamekro, située à 5 km de Koffi Amonkro, son chef lieu de sous préfecture, a honoré le 7 Août, les meilleurs élèves de la sous préfecture et les meilleures mères, sans omettre les 10 mamans les plus âgés du village. Ce, en présence de Yapo Aby, sous prefet de Koffi Amonkro, des cadres de la localité et des populations. C’est Mme Yapo Akora Arahamata, inspectrice générale au ministère de la famille, de la femme et de l’enfant, qui en tant que marraine a octroyé les différents prix aux bénéficiaires. Expliquant l’objectif de toutes ces récompenses, la marraine signifiera que:  » Premièrement, nous avons le prix des meilleurs élèves, qui a pour but d’inciter les enfants à faire beaucoup d’effort à l’école. Ainsi, nous primons les 20 meilleurs de la sous préfecture au concours d’entrée en 6e (10 filles et 10 garçons). Cela pour que tous sachent qu’il faut travailler, car le travail bien fait paye toujours. Et nous souhaitons qu’ils fassent mieux que nous, leur cadre d’aujourd’hui. Secundo, nous avons le prix des femmes qui ont été assidues dans la fréquentation du centre de santé depuis leur grossesse jusqu’à l’accouchement et qui ont suivi toutes les vaccinations. Cela pour encourager toutes les femmes enceintes à se faire consulter, car notre leitmotiv est zéro décès en couche. Enfin, nous célébrons la vie à travers les récompenses aux 10 mamans les plus âgées du village, qui ont plus de 80 ans ». Yapo Akora Arahamata ne s’est pas arrêté à ces prix, elle a annoncé des projets éducatifs pour cette localité et son chef lieu de sous préfecture.  » Nous avons sollicité un centre préscolaire, pour ce village, car, tout enfant qui fait une bonne préscolarisation, a de fortes chances d’aller jusqu’en 3e sans difficulté. Ce projet nous tient à coeur. Aussi, nous avons initié la construction d’une Ifef à Koffi Amonkro, pour mieux encadrer les femmes et surtout leur permettre de faire l’alphabétisation. Nous vomptons sur le concours des cadres, pour avancer dans ces projets. Également nous comptons faire beaucoup de sensibilisation sur la déclaration de naissance », a t-elle poursuivi. Le sous prefet, Yapo Aby a apprécié ces différentes actions sociales posées, qui concourent au bien être des populations.

E.Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici