Prikro/Mahoulid 2021. El Hadj Deby Yao Benjamin et ses parents ont prié pour le Président de la République à Donguikro

0
110
mde

Les populations du village de Donguikro dans le département de Prikro ont prié pour le Président de la République Alassane Ouattara et son épouse, Dominique Ouattara. Une initiative de la Mutuelle des cinq villages de Donguikro, (Mude 5) placée sous le parrainage du délégué départemental RHDP de Prikro, El Hadj Deby Yao Benjamin.

C’était à la faveur de la 14ème célébration de la naissance du Prophète Mahomet SWS et qui rendait également hommage à El Hadj Nanan Komenan Kouakou Drissa, chef de village de Donguikro de 1958 à 1993 dont tout le monde s’accorde sur la sagesse.

mde

A l’occasion plusieurs cadres et personnalités de Prikro ont effectué le déplacement de Donguikro, parfois depuis Abidjan, pour joindre leurs prières à celles des populations de ce village et environs en faveur du couple présidentiel, ainsi que du Premier ministre Patrick Achi et de l’ensemble du gouvernement.

« C’est une tradition pour nous chaque année, à l’occasion du Maoulid d’adresser des prières à Allah pour tous ses bienfaits en notre profit. Cette année devait être en principe la 15ème édition, mais pour cause de boycott actif décrété par une certaine opposition, nous n’avons pas pu tenir la 14ème édition l’année passée que nous avons décidé de remettre à cette année. Bien entendu, nous fêtons le Mahoulid en prières et ces prières ne peuvent être dites sans y associer le premier des Ivoiriens qui n’est autre que le bienfaiteur de Prikro. Nous voulons demander à Dieu de veiller sur lui, de lui donner la santé et la force de faire échec à toutes ces tentatives de déstabilisation du pays à ses frontières. Il y a aussi que cette année nous avons bien voulu rendre hommage à Nanan Komenan Kouakou Drissa qui reste pour nous un chef exemplaire », a expliqué Deby Yao Benjamin.

Les prières ont été dites de 22h à 6h du matin à la place publique du village sous la houlette de l’imam Sinan en charge de la prière de cette édition. Il était entouré des imams ayant officié les prières des éditions passées.

Constituées de prêches et de bénédictions, elles ont commencé par une procession depuis le domicile du Chef Nanan Komenan Kouakou Drissa jusqu’à la place publique où avant la célébration officielle, le président de la Mude 5, Kouakou Kouamé Serge et le sous-préfet de Koffi Amonkro ont livré des messages de paix, de tolérance et de vivre ensemble, valeurs prônées par l’islam avant d’inviter les jeunes à se détourner de certains fléaux tels l’orpaillage clandestin et la drogue. Non sans exhorter l’ensemble des populations à se faire vacciner contre le Covid-19 et à prendre part au RGPH dont le délai vient d’être prorogé.

« L’islam est par excellence une religion de tolérance et de paix. Cette nuit encore, priez pour la paix en Côte d’Ivoire, priez pour le chef de l’État et son gouvernement. Je vous exhorte à vous faire vacciner contre le covid-19 qui est une réalité en Côte d’Ivoire et à vous faire recenser », a invité Kanga Jeannette, Sous-préfet de Koffi Amonkro.

La cérémonie de prière proprement dite à été marquée par un message de l’imam principal, invitant les populations à l’humilité, au pardon et à la prière quotidienne à l’image du prophète. 

JPH 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici