Projet Jeunes de valeurs du département de Korhogo/Migration irrégulière, sécurité, protection de l’environnement….Des jeunes sensibilisés

0
67

La salle de conférence de l’espace Ami des femmes a servi de cadre à un atelier de restitution et de sensibilisation de 20 jeunes, le dimanche 19 juin 2022.Une initiative de la coordination départementale du projet « Jeunes de valeurs » de Korhogo.

La vingtaine de participants a été instruite sur les thèmes tels que la migration, la sécurité, l’environnement et l’écologie.

Le coordonnateur, Paré Yssouf indique que cette action vise à faire mieux comprendre aux uns et aux autres, les méfaits de la migration irrégulière, de la destruction du couvert forestier, de l’insécurité tout en leur donnant les ‘’clés’’ pour trouver des solutions idoines à ces fléaux des temps modernes.

« C’est largement connu de tous aujourd’hui : la mer est devenue le cimetière de beaucoup de nos jeunes frères qui pensent naïvement que l’Eldorado, le salut se trouvent en Europe, en Amérique et autres endroits hors de nos pays. Nous les exhortons à rester sur place pour entreprendre en Côte d’Ivoire, en les formant et en les informant sur tous les dispositifs mis en place par le gouvernement ivoirien pour leur insertion socio-économique. Il s’agissait également de leur inculquer des notions de protection et de défense de l’environnement pour un développement durable et leur montrer, le cas échéant, les voies légales pour la migration », explique Paré Yssouf, coordonnateur dudit projet dans le département de Korhogo.

Se succédant devant l’assistance composée de leaders d’associations féminines, de jeunesse, de communautés, de religieux et de la société civile ; les jeunes de valeurs Koné Alassane, Diallo Rokia, Koné Zeinab Sarah et Soro Foundagui Yacouba ont entretenu leurs hôtes durant 3 heures d’horloge sur les thématiques susmentionnées afin que les bénéficiaires puissent s’en imprégner totalement et pleinement en vue d’être des relais efficaces dans leurs communautés respectives et endiguer, ainsi, les dangers encourus par les ‘’candidats’’ au départ et les graves conséquences liées à la déforestation et autres dégradations de la flore et de la faune.

A en croire l’imam Traoré Abdallah de la mosquée Firdaws du quartier Jean-Delafosse de Korhogo et Celestin Mangbeu, chef de la communauté Dan de la cité du Poro,  le message est bien perçu : « désormais, la coordination départementale du projet « Jeunes de valeurs », pourra compter sur notre forte implication pour la sensibilisation de nos enfants et petits-enfants », ont dit, en chœur, les deux autorités religieuse et communautaire.

Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici