Région du Poro : La cellule régionale de la commission nationale d’accompagnement des structures islamiques d’éducation dans le système formel national (Cnaesi) installée

0
33

On peut dire que le projet pour définir une vision commune sur le processus d’intégration des structures islamiques d’éducation au système éducatif formel ivoirien consécutif à une rencontre entre toutes les parties prenantes le 19 juillet 2018 à Abidjan, prend de plus en plus forme sur le terrain.

C’est dans cette optique qu’un atelier de restitution couplé à l’installation de la cellule régionale de la commission nationale d’accompagnement des structures islamiques d’éducation dans le système formel national ( Cnaesi) s’est tenu, le mardi 23 juin dernier, dans la salle de réunions de la Cgrae de Korhogo.

Trois temps forts ont marqué la double cérémonie : la série des allocutions, la présentation des résultats et l’investiture de la cellule régionale de la Cnaesi du Poro.

Deux communications portant sur les contours et enjeux de la stratégie nationale d’intégration des structures islamiques d’éducation dans le système éducatif formel et les opportunités et risques de ladite stratégie, qui ont été, respectivement, animées par Touré El Hadji et l’imam Seydou Coulibaly.

« Il s’agit de pouvoir informer tous les acteurs régionaux, les acteurs de l’éducation, la communauté musulmane de la nécessité de permettre aux enfants qui sont dans les écoles islamiques, de façon globale, d’avoir accès à l’enseignement officiel et de mieux s’imprégner de la stratégie nationale en la matière en vue d’engager efficacement sa mise en œuvre pratique sur le terrain », explique Kopieu Sekoué Jeanne, cheffe de la délégation et, par ailleurs,  sous-directrice de renforcement de capacité à la direction de l’égalité, de l’équité et du genre du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle et de l’enseignement technique.

A en croire le préfet de région et préfet du département de Korhogo, Ekponon Assoumou, et le patron régional de l’école, Koffi Komenan Hyacinthe, le projet « offre plus d’opportunités aux enfants des structures islamiques qui auront les mêmes diplômes que ceux de l’enseignement officiel », font-ils savoir.

Apres quoi, il a été procédé à l’investiture officielle de la cellule régionale de la commission nationale d’accompagnement des structures islamiques d’éducation dans le système formel national (Cnaesi-Poro).La cellule est présidée par le préfet et est composée de 15 membres.

A ce jour, sur la vingtaine desdites structures de la région du Poro, 15 ont intégré le système officiel.

                                          Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici