Séguéla/Obsèques d’Amadou Soumahoro. La dépouille est arrivée depuis mercredi.

0
55

La dépouille mortelle de l’ex-président de l’Assemblée Nationale, Amadou Soumahoro, est arrivée , le mercredi à Séguéla aux environs de 21 heures à l’aérodrome de Séguéla. Elle a été accueillie par une foule amassée avec à leur tête , le ministres  Moussa  Sanogo, Bouaké  Fofana, le président  de  la  CEI, Ibrahim Coulibaly-Kuibert, le président de la  Cours des comptes, Kamvaly  Diomandé, le Vice-présidente du Sénat, Sarah  Sacko  Fadiga, les autorités administratives, politiques et coutumières. Tout le long du trajet, selon différentes sources, ce sont des milliers de personnes, femmes, hommes, jeunes, enfants qui ont fait le déplacement.

En effet, devant le poids de la douleur qui transparaissait dans les lamentations, certains habitants ne pouvaient se retenir. Ils ont abondamment coulé des larmes pour montrer combien ce grand homme aux multiples valeurs humaines était si important pour ses parents de la région.

Aujourd’hui, il laisse un grand vide dans cette région, celle du  Worodougou qu’il portait fièrement dans son cœur. Du corridor  sud, jusqu’à la grande mosquée, l’émotion  était  forte .

Les autorités locales étaient  présentes et nombreuses populations en pleurs. Mais bien  avant, l’ultime  séparation, il s’est  tenue  une veillée coranique. C’est à Séguéla, son village natal que Amadou  Soumahoro sera inhumé ce  vendredi , en présence du Président de la République Alassane Ouattara et bien d’autres personnalités .

Mais un dernier hommage lui a été  rendu  au stade Losseni Soumahoro par les populations. On note sur son agenda que l’homme était un homme généreux et humble. Amadou Soumahoro avait fait partie des huit fondateurs du RDR, l’ex-parti d’Alassane Ouattara. Un compagnonnage qui ne s’était depuis jamais démenti.

Maire de Séguela de 1996 à 2013, puis député de la circonscription de cette ville du Nord, il fut ministre du Commerce extérieur en 2002, puis du Commerce de 2003 à 2005.En 2011, lorsqu’Alassane Ouattara arrive à la tête de l’État, c’est à son vieil ami qu’il confie les clés du parti en le nommant secrétaire général par intérim jusqu’en 2017. Parallèlement, Soumahoro occupe le poste de conseiller du président de la République, avant d’être nommé ministre des Affaires politiques jusqu’à son arrivée à la tête de l’Assemblée.

Décédé le 7 mai, Amadou Soumahoro sera inhumé , ce vendredi 13 mai 2022 dans sa première cour où se trouve le caveau familial, sis au quartier Soumahoro, et où reposent déjà son père, sa mère, son petit frère ainsi que ses deux sœurs.   
 

N Konan 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici