Don de la République Populaire de Chine, le stade olympique de Korhogo qui sera bâti sur un espace de plus de 15 hectares,  situé au corridor sud, sur l’axe Korhogo-Abidjan,  avec une capacité de 20.000 places,  accueillera des matches de la Can 2023, qui sera organisée par la Côte d’Ivoire.

Un stade entièrement couvert et répondant à tous les standards internationaux en termes d’éclairage, de pelouse, de drainage et de sièges. Avec à la clé, une piste de 8 couloirs pour l’athlétisme et la réhabilitation du stade municipal, des terrains de football des lycées Houphouët-Boigny, Dominique Ouattara et de celui du Lycée moderne, qui serviront de terrains d’entraînement aux équipes qualifiées pour la Can 2023 évoluant à Korhogo.

Pour le représentant de l’ambassade de Chine, Sun Ling, conseiller économique et commercial, ce don de son pays à la Côte d’Ivoire témoigne de l’excellente coopération amicale sino-ivoirienne.

Outre la construction du stade et la réhabilitation des terrains d’entraînement, une cité Can de 32 villas meublées, de 5 pièces chacune, sortira de terre, également, sur la route de l’aéroport de Korhogo. Le tout estimé à la somme de 50,02 milliards de francs CFA.

« Le sport est l’un des piliers de la politique d’émergence inspirée et conduite par le Président de la République, Alassane Ouattara. C’est, donc, à juste titre, qu’à l’occasion de la Can 2023 que la Côte d’Ivoire abritera, le Chef de l’Etat va injecter plus de 200 milliards de francs CFA dans le secteur du sport pour en faire une des priorités du développement de nos régions », a fait savoir Danho Paulin Claude, ministre des sports.

 Le ministre de la fonction publique,  Issa Coulibaly,  s’en félicite et pour cause : « Ces infrastructures constituent un atout pour notre pays et,  particulièrement, pour les jeunes. Les infrastructures sportives sont fondamentales pour un pays qui aspire à l’émergence. Avec un stade flambant neuf, une cité Can et plusieurs terrains d’entraînement ; Korhogo, ville-carrefour, devient, progressivement, une véritable capitale du sport en Côte d’Ivoire. C’est une fierté pour les filles et les fils de la région du poro »,se réjoui le représentant du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

C’était le samedi 18 mai dernier à la faveur de la cérémonie de lancement officiel des travaux de construction des infrastructures de la 35 ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Côte d’Ivoire.

Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici