Succession de Bédié au PDCI-RDA/De 4 prétendants pour un fauteuil, on est passé à 5

0
294

La succession du sphinx de Daoukro est âpre au sein du plus vieux parti de Côte d’Ivoire. De trois candidats initialement annoncés, on est passé à quatre puis à cinq aujourd’hui qui ont effectivement déposé leur candidature. La dernière, celle du ministre Koumoue Koffi Moïse, originaire de Daoukro tout comme le défunt président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié apparaît comme une surprise dans la mesure où depuis l’homme n’avait pas fait de bruit comme ses adversaires. Pour sûr, à la fin de la clôture hier des candidatures, on dénombre cinq prétendants. Ce sont l’ancien du Vice-président Noel Akossi Benjo, le Banquier Tidjane Thiam, du maire de Cocody, Jean Marc Yacé, du Vice-président et secrétaire exécutif, Maurice Guikahué et enfin de l’ancien ministre de l’Economie du Président Félix Houphouët-Boigny, Moïse Koumoué Koffi.

La commission électorale devra étudier les dossiers et rendre son verdict avant le huitième congrès extraordinaire du parti, prévu le 16 décembre prochain.

Un favori nommé Thiam, mais attention, ce n’est pas du tout gagné d’avance.

Parmi ces candidats, le banquier Tidjane Thiam se positionne comme le favori. Le neveu direct de l’ancien président ivoirien Houphouët Boigny est en roue libre pour la tête du PDCI RDA. C’est dans une ferveur totale qu’il est allé lui-même déposer sa candidature comme l’ont fait d’ailleurs tous les autres candidats. Mais si l’homme peut se targuer d’appartenir indéniablement au PDCI, il ne devra pas oublier que de tous les candidats, il est celui qui connait moins bien la famille, parce qu’occupé dans la finance mondiale que dans la gestion au quotidien du parti. Toutefois, il bénéficie du soutien de plusieurs bases du parti.

Le secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué est celui qui a côtoyé le plus le président Bédié. A ce titre, il connait mieux que quiconque la maison.

Noël Akossi Bendjo, lui connait bien également la maison, mais a dû s’en éloigner à cause de démêlés avec la justice qui l’on contraint à l’exile en France pendant un bon moment.

Jean Marc Yacé, le maire de Cocody, connait une certaine ascension politique. Son nom rime avec le PDCI à Cocody où il reste indéboulonnable. Mais il reste tendre par rapport aux autres considérés comme des poids lourds.

La surprise pourrait venir de Moïse Koumoué Koffi. Ce serrait une grave erreur pour ses adversaires que de le minimiser. Lui aussi connait bien la maison depuis le temps du président Houphouët en passant par celui de Bédié avec lequel il partage la même région, l’Iffou.

Au total, la succession de Bédié s’annonce bien ouverte et bien malin qui va prédire avec exactitude le vainqueur.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici