Taxes communales/La municipalité de Bouaké à l’ère de la digitalisation

0
73

Moderniser et simplifier le recouvrement des taxes aussi bien pour les contribuables que pour les services compétents, tel est l’objectif des autorités municipales de Bouaké en allant à la digitalisation de la collecte des taxes.

Ce vendredi 18 juin 2021, la 2ème adjointe au Maire, Krotoumou Diomandé épouse Ouattara, a lancé l’opération de digitalisation de la collecte des taxes communales qui a été suivie du déploiement des équipes de recensement en vue de collecter les données et les traiter.

La cérémonie à eu pour cadre le centre culturel Jacques Aka en présence des autorités et de nombreux commerçants. À l’effet, Krotoumou Diomandé a indiqué que cette vision est la volonté de la municipalité de Bouaké qui ambitionne d’épouser le numérique sur le terrain de la collecte des taxes communales dans la ville. Selon elle, l’opération vise une mobilisation optimale des taxes communales.

« Les transactions qui s’effectueront désormais depuis des terminaux mobiles, auront cet avantage de mettre un terme aux fuites des recettes grâce à une réelle sécurisation », a t-elle informé. C’e qui justifie qu’elle appelle les contribuables à accueillir chez eux, les agents recenseurs.

N’Guessan Alexis, directeur général de Africa Digital Connect (ADC), a pour sa part, ajouté que sa structure qui accompagne la mairie dans cette opération, veut  » améliorer l’existant, rapprocher la mairie des contribuables, leur donnant la possibilité d’effectuer des paiements à distance. Ce qui aura pour avantage de simplifier le travail de l’ensemble des agents de la mairie et leur permettre de s’acquitter de leurs taxes à partir d’un terminal de paiement ».

Le président de la section Bouaké de la fédération nationale des acteurs du commerce en Côte d’Ivoire, Doumbia Soumaïla, lui, a salué la belle ini vision des autorités municipales de Bouaké, puis à plaidé pour un accompagnement et un suivi pour une mise en œuvre inclusive et harmonieuse de ce nouvel outil de travail.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici