Côte d’Ivoire/Lancement officiel des travaux du barrage de Raviart

0
90

Le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, était au lancement officiel des travaux de construction du barrage de Raviart et de l’aménagement des périmètres rizicoles où il a délivré un discours. Ci joint l’intégralité de ce discours.

Monsieur le Président du sénat ;

Monsieur le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Monsieur le Ministre Gouverneur de la Vallée du Bandama ;

Madame la Ministre Ly Ramata ;

Messieurs les Ministres ;

Mesdames et Messieurs les membres du corps préfectoral ;

Mesdames et Messieurs les Députés, les Sénateurs, les Maires ;

Monsieur le Président du Conseil Régional du Bélier ;

Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural,

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux, Directeurs Régionaux, et Chefs de service ;

Madame la Coordonnatrice du Projet Pôle Agro Industriel du Bélier ;

Honorables Chefs traditionnels et Chefs Religieux ;

Chers parents producteurs ;

Mesdames et Messieurs les journalistes ;

Mesdames et Messieurs ;

Je suis heureux de présider cette triple cérémonie organisée à la fois, pour le lancement du barrage hydro-agricole, la remise officielle du centre de Formation Agro-Pastorale de Raviart, et pour le lancement officiel du projet d’Appui au Développement de l’activité et de l’emploi des jeunes dans les filières manioc et maraichage, par le développement de la Formation professionnelle, et l’Accompagnement de projets dans la région du Bélier, dénommé ADFA-BELIER.

Mesdames et Messieurs,

La construction du barrage hydro-agricole de RAVIART procède d’un long processus dont le Président HAOUSSOU Jeannot est l’initiateur. Aussi, en ce jour où nous procédons au lancement officiel des travaux de construction dudit barrage, voudrais-je rendre un vibrant hommage à cet illustre fils de RAVIART.

Monsieur le Président du Sénat, cher ainé, je voudrais vous saluer et vous dire toute notre admiration pour vous, pour vos valeurs fondamentales de service, d’intégrité et d’attachement constant à l’amélioration du bien-être des populations. Par ma voix, les producteurs de RAVIART vous expriment leur profonde gratitude.

Je sais combien vous avez été éprouvé par la maladie ces derniers mois, mais grâce à Dieu, grâce au Président Alassane Ouattara, vous êtes là en chair et en os.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi également de remercier le ministre Moussa Sanogo qui a effectué le déplacement ici ce matin. Sa présence traduit le grand intérêt qu’il accorde aux projets de développement auxquels il consent d’importants budgets.

Je voudrais, ensuite, adresser mes salutations les plus chaleureuses aux populations de la région pour l’accueil chaleureux et fraternel qui m’a été réservé ce matin, ainsi qu’aux membres de ma délégation.

Aux autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses de la région, j’exprime ma profonde gratitude pour leur mobilisation, signe de leur adhésion au projet qui nous réunit ici ce matin.

Distingués Invités,

Mesdames et Messieurs,

La transformation structurelle de l’économie agricole constitue l’un des piliers essentiels de la politique de développement sociale et économique prônée par le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA. Et, c’est sur cette vision que repose le Programme National d’Investissement Agricole de deuxième génération (PNIA 2) dont la mise en œuvre se fait à travers neuf (9) agropoles.

Le Projet de Pôle Agro-Industriel du Bélier (2PAI-Bélier) est le premier agropole à être mis en œuvre. Les travaux de construction du barrage hydro-agricole de RAVIART et d’aménagement d’un périmètre rizicole ont été financés à hauteur de 2 700 000 000  F CFA.

La Coordonnatrice du projet vient de donner toutes les informations sur ce barrage. Je ne vais pas revenir sur ces points. Cependant, vous me permettrez de rappeler qu’en plus du barrage de RAVIART, le 2PAI-Belier a investi 4 477 000 000 F CFA dans le département de Didiévi pour : 

  • la réhabilitation de 293 ha de périmètre rizicole dans les localités de Didiévi, Boli et Raviart,
  • le renforcement de l’accès à l’eau potable dans les différentes localités (40 localités au total),
  • la construction de 22 salles de classes et 05 cantines scolaires à Didiévi, Boli et Raviart,
  • la réhabilitation de 157 km de piste rurales,
  • la mise en place d’une zone pastorale pour encadrer le parcours des animaux et réduire les conflits agriculteur – éleveur
  • la construction de locaux administratifs pour les directions régionales de l’agriculture et des ressources animales

Mesdames et Messieurs,

Chers Parents Producteurs,

Comme vous le constatez, mon département ministériel est très engagé ici, dans le département de Didiévi. Tous ces investissements en cours ont un seul but : améliorer votre bien-être par la création de revenus additionnels et de nouveaux emplois pour les jeunes et les femmes.

Je demande donc aux populations de la région de demeurer confiantes en l’avenir de leur région et de se mobiliser pour le succès total des activités du 2PAI-Bélier dans leurs localités respectives. 

Monsieur le Président du SENAT,

Nous procéderons tout à l’heure à la remise officielle du Centre de Formation Agro-Pastorale de Raviart. C’est sous votre leadership, en tant que Président du Conseil Régional du Bélier, que ce centre de formation qui nous accueille aujourd’hui a été construit ; et c’est vous qui aviez initié la remise de cet établissement à l’Institut National de Formation Professionnelle Agricole (INFPA) pour sa gestion.  Je voudrais saisir cette tribune pour vous rendre un vibrant hommage pour cette action de développement. Vous avez exprimé là, tout l’intérêt que vous portez au développement du secteur Agricole, et notamment à la formation professionnelle agricole.

En effet, en 2019, suite aux échanges entre l’INFPA et le Conseil Régional du Bélier, le MEMINADER a pris, le 31 mai 2019, un arrêté pour la création du Centre de Formation Agro-Pastorale de Raviart. Ce centre, qui est ainsi reversé au patrimoine de l’INFPA, a pour mission, la formation professionnelle agricole multi-catégorielle aux techniques agro-pastorales et à la gestion des exploitations agricoles et d’élevages. 

Ce centre est un exemple de complémentarité réussie entre l’administration centrale et les collectivités territoriales, cette complémentarité si chère au Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, dans sa politique de décentralisation de l’Etat, que le Gouvernement ivoirien avec à sa tête, le Premier Ministre Patrick Jérôme ACHI, s’évertue à renforcer.

Mesdames et Messieurs, honorables invités,

Je suis d’autant plus heureux et fier de constater que ce Centre héberge le projet  d’Appui au Développement de l’activité et de l’emploi des jeunes dans les filières manioc et maraichage, par le développement de la Formation professionnelle, et l’Accompagnement de projets dans la région du Bélier, dénommé ADFA-BELIER, dont cette cérémonie consacre également le lancement officiel. 

Ce projet, issu du Programme ARCHI-PELAGO qui est une initiative africaine de l’union européenne pour la formation professionnelle en faveur de l’amélioration de l’employabilité des jeunes. Il traduit l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et cette Institution. C’est le lieu pour nous de saluer l’action de l’Union Européenne pour son appui au secteur agricole à travers de nombreux projets. Le projet vise la formation de 360 jeunes dans la Région du Bélier bénéficiaires de cet projet qui seront accompagnés dans la réalisation de leurs projets agricoles, principalement dans les filières manioc et maraichage.

Je tiens à féliciter les organisations membres du Consortium des six (6) codemandeurs franco-ivoiriens qui mettent en œuvre ce projet.

Il s’agit :

  • du Conseil Régional du Bélier ; 
  • du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes ; 
  • de la Chambre Régionale d’Agriculture Auvergne-Rhône-Alpes (CRA AuRA), chef de file ;
  • de la Chambre Nationale d’Agriculture de Côte d’Ivoire (CNA CI), chef de file délégué ; 
  • de l’Institut National de Formation Professionnelle Agricole (INFPA), opérateur technique chargé de la formation ;
  • de l’ONG Entrepreneurs du Monde (EdM). 

A ce stade de mon propos, je voudrais saluer la présence de Monsieur Gérard GALLOT représentant du Président de la Chambre Régionale d’Agriculture Auverne-Rhone-Alpe, cheffe de file du Projet et Madame Valérie MORIER-GENOUD, la Coordonnatrice du projet.

Mesdames et Messieurs, 

Comme je l’ai signifié à Koubi, lors du lancement du projet Hortivoire avec la Coopération néerlandaise le 28 mai dernier, il faut développer des partenariats pour accompagner l’installation des jeunes formés dans le cadre de ce projet. Je me réjouis de voir un ensemble d’acteurs qui travaillent en synergie. 

Par exemple, je remarque avec joie que deux structures sous tutelle du MEMINADER participent à ce projet, l’INFPA pour la formation, et la Chambre Nationale d’Agriculture pour l’appui à l’insertion. Je salue l’action de l’ONG entrepreneur du monde qui œuvre pour l’entrepreneuriat et l’appui à l’insertion des jeunes.

Je voudrais souligner et saluer, la coopération entre les chambres d’agricultures de la France et de la Côte d’Ivoire, et aussi entre les Conseils Régionaux des deux pays, dans la cadre de ce projet. C’est un véritable projet intégré pour le développement de la Région du Bélier.

C’est sur ces notes d’espoir que je déclare sous la supervision de Monsieur le Président du Sénat officiellement lancés, les travaux de construction du barrage hydro-agricole de RAVIART et d’aménagement d’un périmètre rizicole en aval.

Et suivra tout à l’heure, la remise officielle du centre de Formation Agro-Pastorale de Raviart, et le lancement officiel du projet d’Appui au Développement de l’activité et de l’emploi des jeunes dans les filières manioc et maraichage, par le développement de la Formation professionnelle, et l’Accompagnement de projets dans la région du Bélier, dénommé ADFA-BELIER.

Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici