Tida 2018/Et de trois pour les jeunes Mimos

0
849

Les lampions se sont éteints sur la cinquième édition du Tournoi international du district d’Abidjan (Tida 2018) au stade du Parc des sports, à Treichville. Le plateau final servi était le match Asec mimosas et l’Académie Derby de Bamako. les deux écoles de football ont gratifié le public d’un spectacle dont seuls les gosses ont le secret.

Face à de jeunes Maliens un peu timides au coup d’envoi, les Ivoiriens de l’Asec mimosas ont débuté le match tambour battant. Quatre petites minutes ont suffi à la bande joyeuse de N’Dri Koffi Romaric (l’ancien international qui s’est reconverti au métier d’entraîneur) pour faire la différence. Ce n’était pas tout à fait comme les lutins de 1999, mais ces gamins n’en étaient pas bien loin. D’ailleurs, ils ont parmi eux quelques individualités telles que Konaté Karim en attaque. C’est d’ailleurs lui qui ouvre le score de la tête face à Nouhoum Touré, le portier malien (1-0). Et c’est encore lui qui double la mise pour l’Asec (2-0, 20e). Son deuxième doublé de la compétition sur les six buts qu’il a marqués en tout.

Derby de Bamako

Tida 2018, et de trois pour les jeunes Mimosas
s’est réveillée vers la fin de la première mi-temps et a réduit le score (2-1, 33e). Mais les jeunes Mimos tenaient bien sur leurs appuis. Puisque dans la seconde moitié de la partie, ils ont enfoncé le clou (3-1). Ce qui leur a permis de soulever, pour la troisième fois, le trophée Robert Beugré Mambé qui leur a remis en personne les récompenses.

A noter que la petite finale entre les Ghanéens de Wafa et les Académiciens de Foot plus du Burkina Faso a tourné à l’avantage des Ghanéens (2-1).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici