Victoire éclatante du RHDP à la présidentielle à Niakara/La stratégie gagnante des cadres du parti

0
600

La victoire du candidat du RHDP dans le département de Niakara peut paraître à première vue, évidente si l’on s’en tient à l’histoire politique de la zone jadis entièrement acquise au PDCI, au RDR puis au RHDPavec l’élection présidentielle de 2010.

Que non !

Parce qu’un certain politique qui avait en partie réussi à intoxiquer certaines populations, commençait à y faire ancrage dans certaines sous-préfectures et villages, notamment à Arikokaha et Niakara. Avec l’annonce de la candidature du champion du RHDP, Alassane Ouattara suite au décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, une vraie stratégie de campagne s’imposait à l’équipe de campagne du RHDP dans le département de Niakara.

Le premier responsable du parti des Houphouëtistes de Niakara, le maire de Tafiré, Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga, qui l’avait compris très tôt, a donc pris son bâton de pèlerin pour asseoir dans toutes les sous-préfectures de sa sphère politique, des équipes de campagne composées de jeunes cadres, tels son directeur de campagne associé, l’honorable Guibessongui N’datien Séverin, député de la circonscription Niakara-Arikokaha-Tortiya, Coulibaly Gninhoyo, Sous-directeur de la DSPS à l’Education Nationale… entourés d’autres moins jeunes mais bien rodés en politique, Professeur Touré Pego, Bakari Koné, Secrétaire permanent de ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle…

Cela a été possible grâce à plusieurs réunions, rencontres d’échanges et d’entretiens aussi bien à Abidjan, Niakara, Tafré et dans les chefs-lieux de sous-préfectures. Ce qui a favorisé l’union sacrée des cadres et militants RHDP de son département natal. Mais bien avant, l’homme était aux cotés des populations à travers plusieurs actions de bienfaisances dans tous les tous les domaines. Constructions d’écoles, de centres de santé, de foyers de jeunes ou de leur réhabilitation, (celui du village d’Arikokaha en est un exemple vivant), dotations des écoles en tables bancs, assistance aux personnes démunies, soutien au chefs de villages…Puis le moment venu, celui de la campagne électorale, l’équipe départementale de campagne, bien souvent appuyée par la coordination régionale du RHDP du Hambol dirigé par le vaillant Ibrahim Khalil Konaté, va marquer d’une empreint indélébile sa présence sur le terrain.

Toutes les équipes sous-préfectorales de campagne vont recevoir un seul mot d’ordre, celui de la direction générale de campagne du RHDP, le « un coup KO », mais surtout avec un taux de participation exemplaire. Ces équipes se sont donc déployées sur le terrain et ont véhiculé ces différents messages. Et à Arikokaha, lors d’un meeting de mobilisation pour la victoire du mentor du RHDP le lundi 26 octobre, trois jours avant le terme de la campagne, le délégué départemental Charles Sanga, tout comme le coordonnateur régional de campagne de campagne Khalil Konaté, se félicitaient de la mobilisation extraordinaire de ce meeting qui fera date dans l’histoire.

« Vous démontrez par cette belle mobilisation qu’Arikokaha n’est pas ailleurs, mais bien avec le Président Alassane Ouattara. Beaucoup de choses se disaient sur Arikokaha. Aujourd’hui, nous sommes bel et bien à Arikokaha et nous sommes témoins. Bravo à toi Docteur Guibessongui, bravo au délégué sous-préfectoral, Touré Tounanga et à son équipe », avait dit Charles Sanga ce jour-là.

Au total donc, la victoire éclatante et retentissante du RHDP dans le département de Niakara a été savamment construite et menée par équipe avec à sa tête, un homme nommé Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga. Pour rappel, le score du candidat Ouattara à la présidentielle à Niakara, c’est 95,74%.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici