Yamoussoukro/Incroyable et inadmissible ! Le palais présidentiel Houphouët-Boigny en ruine

0
1888

Houphouët-Boigny a-t-il mal fait de rétrocéder à l’Etat de Côte d’Ivoire de son vivant le palais qu’il a habité pendant plus de 40 ans pour diriger la Côte d’’Ivoire des mains du maître ?

En tout cas, tout porte à croire, vue l’état de ruine et délabrement avancé dudit palais.  A commencer par la toute première chambre qui lui servait de couchette,  au rez-de chaussée de cette somptueuse bâtisse. Cette chambre faute d’entretien, coule quand il pleut. En cas de pluie se sont des bassines et sceaux qui recueillent l’eau de pluie.  Le salon qui donne droit à cette chambre a été pillé. Les tapis marocains, Israéliens et des objets de valeurs qui servaient de décoration ont disparu mystérieusement. Les objets de valeur exposés dans les vitrines au rez-de-chaussée ont été également disparu.

La salle de conférence totalement délabrée

C’est triste et même un coup de poignard dans le dos à la vue de la salle de conférence privée de Félix Houphouët-Boigny, sise en pleine cour entre la maison de l’ex-chef canton Kouassi N’Go, chef de terre et celle de la grand-mère du ministre Gouverneur Thiam Augustin. Les tapis qui arboraient les murs de cette conférence où Félix Houphouët selon les témoins recevait les chefs coutumiers, rois et les autres chefs d’Etat ont été volés. Les plat-fonds sont tombés et les murs lézardés laissent apparaître les rayons de soleil. . La cour est devenue un dépotoir pour les riverains.  

Le portail situé sur la voie du Giscardium et qui protège l’accès du site a cédé depuis qu’un chauffeur d’un gros camion dans une manœuvre l’a arraché du mur qui le soutenait. Mais cela, n’interpelle personne.

La maison qui servait de domicile de l’ex-chef canton, Kouassi N’Go, sise à l’intérieur du palais est dans un état vétuste. Complètement délabrée, sa dernière épouse dort sur les débris du plat-font qui tombe. Thiam Augustin, chef de canton des Akouè, interpellé aurait déclaré à l’un des envoyés de l’ex-chef canton, M Aka Laude Didia, qu’il ne dispose pas de budget pour ces travaux.

« Je n’ai pas une ligne budgétaire pour l’entretien du palais présidentiel d’Houphouët, ni pour entretenir la maison de nanan Kouassi N’Go. A Abidjan, ce n’est pas le ministre, Gouverneur Robert Mambé qui entretien le palais présidentiel. En plus, nanan Kouassi N’Go a fait 40 enfants, que ces enfants viennent entretenir sa maison, » a rapporté Claude Aka Didia.

Le Ministre, Gouverneur Thiam Augustin du District Autonome de Yamoussoukro, petit-fils de Félix Houphouët-Boigny, joint au téléphone n’a pas démenti ces propos.

Mme la ministre de la culture interrogée lors de son passage au Sénat sur ce que devient le Palais d’Houphouët qui devrait être transformé par le gouvernement en musée, a relevé que le processus est en cours. Des pourparlers sont en cours entre la famille et l’Etat. Il faut noter que c’est l’ex-ministre de la culture, Maurice Bandama qui au cours d’une visite du palais avait annoncé officiellement que le palais d’Houphouët allait être transformé en musée. Ce, pour permettre aux visiteurs en général, etplus aux jeunes qui n’ont pas connu Houphouët, voir et constater ses réalisations et son histoire.

Les lacs aux caïmans sacrés à l’entrée du palais abandonnés

Les lacs aux caïmans sacrés d’Houphouët à l’entrée du palais ont été abandonnés et envahis par les salades d’eau. Il n’y a plus d’entretien. Les caïmans et crocodiles ne sont plus nourris.  Au District et à la mairie personne n’ose lever le petit doigt pour réagir. Toutes nos recherches pour les croiser sont restées vaines. Personne  ne veut parler ni agir. Si on y prend garde, un matin le palais risque de tomber car et on aura que des yeux pour pleurer.

Armand Koffi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici