19 semptembre 2002/À Bouaké les ex combattants se souviennent et interpellent

0
1848

Cela fait exactement 16 ans jour pour jour qu’une rébellion avait éclatée en Côte d’Ivoire après,un coup d;état manqué. Le 19 septembre 2018ldes ex-combattants de cette rébellion de 2002 se sont souvenus, mais en même temps ont interpellé le gouvernement sur leur situation de précarité.

Au programme de cet anniversaire, des prières et sacrifices à la mémoire de leurs camarades tombés au front et pour la paix en Côte d’Ivoire.

Aboudou Diakité, président du comité d’organisation de la cérémonie, a justifié leur action en ces termes:« Plusieurs dates sont célébrées en Côte d’Ivoire, mais pourquoi pas celle du 19 septembre 2002 qui a permis de libérer le pays après 10 ans de lutte ? Nos autorités doivent se rappeler des acteurs qui se sont battus pour qu’il ait aujourd’hui la paix dans le pays. Nous, ex-combattants démobilisés, estimons que nous avons été oubliés après tout ce que nous avons mené comme combat. Tous ceux qui ont mené ce combat pour notre liberté, doivent être considérés comme des héros ».

L’homme ne s’arrêtera pas là: « Les ex-combattants démobilisés n’ont plus rien à manger, nous n’arrivons plus à faire face à nos charges. Nous vivons dans des conditions difficiles. Dans la rue, nous sommes pointés du doigt à cause de notre rang social. Nos camarades avec qui nous avons combattu pendant 10 ans ont reçu des millions alors que nous n’avons reçu que 800 milles francs Cfa. Ce qui n’est pas juste », a-t-il déploré.

Pour résoudre leurs problèmes, les ex-combattants de cellule 39, pour leur grande majorité, ont émis le voeux que le chef de l’État se saisisse de leur dossier. « Nous demandons au Président de la République Alassane Ouattara de réparer cette injustice, car nous ne méritons pas cette situation. Nous avons mené le même combat que ceux qui sont dans l’armée. Donc, nous méritons le même traitement », fera-t-il savoir.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici