ARIKOKAHA/ LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS. Un exemple venu de la sous préfecture d’Arikokaha

0
313

Ce sont des kits hygiéniques constitués de seaux à robinets, d’eau de javel , de solution hydroalcoolique et de gants, que chacun des six(6) villages de la sous-préfecture a reçu des mains de personnes soucieuses de l’état de santé desdites populations. En tout cas Mr Ntamé Bian Isaac, premier adjoint au maire de Niakara par ailleurs  opérateur économique et son épouse Madeleine Koné, ainsi que Touré Kakpomtia François, Directeur projet SGBCI, Horo Jean Pierre Éducateur au lycée moderne 2 de Bouaké, administrateur du site ivoirecho.net et journaliste à Le Patriote, Koné Gaoussou, agent aux impôts, Coulibaly Gninhoyo, sous-directeur de la DSPS à l’Éducation nationale, Koné Adoulais opérateur économique, Coulibaly Gbèlè, Jean Jacques Roland dir J. J. Rokd, artiste chanteur, Koné Nawota Venance, Koné Mamadou Pacôme tous cadres de la sous-préfecture de Arikokaha, se sont associés pour voler au secours à l’ensemble  des populations du  » mont Niangbo ». Les différents kits ont été remis aux chefs de villages respectifs de ladite circonscription administrative. Selon Horo Jean Pierre, (Agnès Kouaho), initiateur de cette action, elle s’inscrit dans le contexte de la situation sanitaire que vit le monde entier.  » Nous avons initié cette action pour participer à notre manière au processus de lutte contre le covid-19 qui sévit dans le monde. L’hygiène reste l’une des meilleures méthodes de lutte contre cette pandemie. Aussi avons- nous insisté sur le respect des mesures édictées par le gouvernement dans le cadre la guerre contre cet ennemis invisible. » A-t-il expliqué non sans en appeler à la synergie des forces des filles et fils de la sous préfecture pour mettre à l’abri l’ensemble des populations. Koné Lafôhô, représentant du Koné Salifou, chef du village de Niangbo, a au nom des chefs et des populations, a remercié les donateurs des kits.  » Nous vous disons merci pour votre action qui contribue à la prévention de cette maladie. C’est la preuve que nous avons des enfants qui se soucient de notre vie. Merci à vous et que Dieu vous protège. » A-t-il dit avant de promettre en faire bon usage. Pour rappel, le coronavirus qui a fait son entrée en Côte d’Ivoire depuis des semaines et qui progresse de manière inquiétante, nécessite plus que jamais le durcissement des mesures de prévention. 

Étape de Nangoniekaha
Étape de Niangbo
Le chef de village de Badiokaha en pleine séance de lavage des mains
A Fononkaha

JPH

   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici