ATTAQUE TERRORISTE DE GRAND BASSAM

0
355

La Cote d’Ivoire se souvient pour la deuxième fois

Il y a deux ans, la Côte d’Ivoire était victime d’une attaque terroriste. C’est la ville historique de Grand Bassam, au sud du pays que les terroristes avaient choisie de frapper. En commémorant ce deuxième anniversaire, les autorités Ivoiriennes veulent se souvenir d’un événement tragique et grave qui a fait ce 13 mars 2016, 22 morts dont trois terroristes et trois militaires Ivoiriens. Un commando de trois personnes était l’auteur de cette attaque, la première du genre, revendiquée par Al-Qaïda au Magrheb Islamique.  C’était sur l’ùne des plages les plus fequentées de la première capitale dedla Côte d’Ivoire. Le ministre Hamed Bakayoko, accompagné de ses collègues de la Santé et de  l’intérieur, avait aussi à cotés plusieurs diplomates. Il a affirmé qu’en d’autres circonstances, le point de l’enquête sera établi. Toutefois, il a révélé que le principal commanditaire est en prison. «Le sens de la présence du gouvernement, c’est le souvenir de l’État qui n’oublie pas un événement tragique grave qui a marqué nos consciences et qui mobilise. Nous sommes au deuxième anniversaire du premier attentat que notre pays a connu, l’attentat criminel de Grand Bassam, et il fallait venir ici en souvenir de nos martyrs et apporter notre compassion aux familles et à la ville », a a justifié le ministredem la défense.

AK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici