Autonomisation de la femme/Du matériel agricole remis aux femmes de Pèpressou par le député de Daoukro

0
691

Les femmes de Pèpressou, village situé à 9 km de Daoukro (son chef lieu de sous préfecture), au nombre de 300, regroupées au sein de l’association Ebo Ekoun (Soyons ensemble), ont reçu le 27 mai, un important don de matériels agricoles, pour leurs activités champêtres. Ce don constitué de 20 hectares de sachets de pépinières de café, des machettes, de bottes et de dabas leur a été offert par l’honorable Akoto Olivier, député de Daoukro et N’Gattakro commune et sous préfecture, dans l’optique de favoriser leur autonomisation. Prenant la parole, le donateur a, d’abord rendu hommage à toutes les dignes mères de cette association pour leur bravoure, leur détermination et leur volonté de se battre chaque jour, pour leur autonomisation. Pour manifester son adhésion, son soutien à cette vision et les encourager, il leur a fait cet important don mentionné plus haut, afin de leur permettre de créer leurs propres champs. En ce qui concerne les semences, l’honorable Akoto a confirmé que ça sera pour bientôt. « D’ici quelques années, nos mères issues de cette association pourront se prendre en charge pour tout le reste de leur existence », a t-il souligné. Le commandant des douanes ivoiriennes, Kouadio Kouakou Benoît, parrain de cette cérémonie à l’honneur des mères, dira pour sa part que : « rendre autonome une femme, c’est rendre autonome toute une famille ». Comme contribution à cet engagement des femmes de Pèpressou de se prendre en charge, il leur a remis des moyens financiers. Bédié Agnès, agent de la Cie de Daoukro, au nom de l’association Ebo Ekoun, a remercié les bienfaiteurs du jour et appelé les femmes à demeurer dans l’union. Car, selon elle c’est en étant unies, qu’elles pourront remporter toutes les victoires. Et de rappeler que cette association vient en aide aux femmes démunies et a surtout offert récemment, une demie tonne de riz, de l’huile, etc. à la cantine scolaire de l’école de leur localité.

E.Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici