Béoumi/Jacques Assahoré Konan doté le centre de santé urbain de Lolobo d’un système automatique d’dduction en eau potable.

0
113
sdr

Finies les difficultés d’approvisionnement en eau potable pour le centre de santé urbain du village de Lolobo situé à une vingtaine de kilomètres de Béoumi. Le samedi 6 août 2022 ce centre a été doté d’un système automatique d’adduction en eau potable d’une capacité de 2000 litres, en présence de Jacques Assahoré Konan, député de Diablo Languibonou, directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, parrain de la cérémonie et du conseiller spécial du Premier ministre, Jules Attingbré Kouamé qui ont conjugué leurs efforts pour la réalisation du projet. Ouvert en 1986, ce centre, qui a bénéficié d’un nouveau bâtiment inauguré le 23 janvier 2021 par le ministre Sidi Touré, fonctionnait difficilement faute d’eau potable.

sdr

C’est pourquoi son premier responsable, Dr Boua Sandrine, médecin chef, a salué et remercié ses bienfaiteurs du jour, avant d’egrener quelques doléances. «Aujourd’hui est un grand et beau jour pour le centre de santé de Lolobo. Le manque d’eau potable qui mettait en danger les patients et le personnel est désormais dernière nous. Comment ne pas être reconnaissant à ceux qui ont permis que cela soit. Grand merci au directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Assahoré Jacques et au conseiller spécial du Premier ministre, Jules Attingbré. Que Dieu vous protège. Conscients que nous devons donner le meilleur aux populations, nous vous prions de prendre en compte quelques doléances. Il s’agit de l’acquisition d’une ambulance, de la construction d’une clôture, du logement de la sage femme et du medecin».

dav

Le conseiller spécial du Premier ministre a invité les populations à l’union et à l’entente. «Je voudrais saluer et dire merci à mon frère Assahoré pour ce grand geste en faveur de Lolobo. Connaissant sa grande générosité légendaire, nous n’avons pas hésité un seuI instant lorsque les populations sont venues vers nous pour poser le problème de l’eau potable au centre de santé urbain de Lolobo. Il faut faire l’union autour de lui si nous voulons le développement. C’est l’un des collaborateurs du Président Alassane Ouattara. Et comme Alassane Ouattara c’est le développement, si nous sommes avec Assahoré, nous avons le développement. Avant Alassane Ouattara seuls quelques deux ou trois villages étaient électrifiés. Mais aujourd’hui, sur cent villages, il en reste que quatre qui ne le sont et qui sont en train de l’être », a révélé Jules Attingbré.

oznorMB

Pour sa par le parrain Jacques Assahoré Konan a invité l’ensemble des cadres de Lolobo au pragmatisme politique. «Chers parents, merci de m’avoir invité et merci pour votre mobilisation. Tout le monde sait que l’eau c’est la vie. Je me suis demandé comment dans un cadre aussi vital qu’est le centre de santé de Lolobo, le personnel a pu travailler jusque là. J’ai tout de suite accepté de soutenir Lolobo lorsque j’ai été sollicité par l’intermédiaire de mon frère Attingbré. Merci à mon frère le ministre Sidi Touré qui a construit le centre. Aujourd’hui, j’apporte une pierre à ce qu’il a commencé. Notre zone connaît encore de nombreux problèmes que nous pouvons solutionner grâce à l’ente dans la cohésion et la paix. Je voudrais donc invité l’ensemble des cadres à travailler main dans la main pour le développement de notre région. Depuis que nous villages sont villages, pourquoi nous n’avons pas eu l’eau, le courant, pourquoi nos routes sont dégradées. Quand quelqu’un vient vous donner tout cela en moins de dix ans, qu’est-ce qu’on fait ? Ne soyons pas amnésiques chers parents. Je voudrais lancer un appel: nous les cadres sortons des théories et soyons concrets. Certains demandent aux parents de pas suivre telle personne, mais les problèmes sont là. On fait comment pour les régler ? Moi je fais la politique pragmatique et Allassane Ouattara est un développeur. C’est grâce à lui que ce pays avance. Celui qui ne veut pas le suivre va rester dans conditions calamiteuses et ce n’est pas la meilleure chose à souhaiter. Il n’est pas rancunier», a-t-il dit avant de rassurer que le centre aura bientôt l’ambulance demandée.

De nombreuses prestations ont émaillé la cérémonie qui a pris fin dans une ambiance festive.

dav

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici