Bocanda/Rupture collective de jeûne. Le maire Kramo Kouassi aux côtés de la communauté musulmane

0
102

Le maire de Bocanda,  Kramo Kouassi ,par ailleurs, Président  du Conseil d’Administration de la CNAM, a convié les personnalités de Bocanda, notamment les membres du corps préfectoral avec à leur tête le préfet du département de Bocanda, les guides religieux avec à leur tête l’imam Samaké représentant le COSIM, les directeurs et chefs de service, ses collaborateurs et plusieurs invités à une rupture collective du jeûne, le dimanche 09 mai 2021, à son domicile à Bocanda.   

Expliquant le sens de cette cérémonie, Kramo Kouassi a indiqué que « le ramadan est un moment de partage et la rupture collective donne l’occasion de renforcer les liens de fraternité et de solidarité avec les frères des autres communautés». Selon lui, la foi est la même, même si diverses voies sont utilisées pour accéder à Dieu.

Aussi dira-t-il, «nous n’avons voulu traverser le mois de ramadan sans que chacun y garde un souvenir».Il a saisi l’occasion pour souhaiter un bon mois de jeûne à la communauté musulmane de Côte d’Ivoire en général et celle de la commune de Bocanda, en particulier.

Soro Fagtoman, préfet du département de Bocanda, s’est félicité de cette rencontre de communion qui a réuni les guides religieux, les musulmans et les chrétiens autour d’une même table. Aussi a-t-il exprimé sa gratitude au maire  Kramo Kouassi qui multiplie les actions sociales à Koumassi et invité les autres personnalités à en faire autant.

L’imam Samaké, très heureux de l’initiative, prenant la parole a formulé des bénédictions et des prières à l’endroit du maire Kramo Kouassi.

   N Konan 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici