Bouafle/Pour une élection présidentielle apaisée Victor Taukla met en mission les chefs traditionnels et les jeunes Ayaou

0
60
Exif_JPEG_420

Le directeur régional associé de campagne du candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre prochain, par ailleurs directeur départemental de campagne 2 de Bouafle, Victor Taukla Kouassi, a entretenu, le dimanche 18 octobre 2020, à Bouafle, les jeunes et l’ensemble des chefs Ayaou-Sud sur les enjeux de l’élection présidentielle.

Victor Taukla Kouassi a exhorté son auditoire composé notamment, des jeunes, des chefs traditionnels d’Ayaou-Sud, sur la nécessité de prendre part à ces élections . Il a partagé avec eux la vision de la reconstruction et du développement du président Alassane Ouattara , candidat du RHDP à la présidentielle pour la région de la Marahoue , plus précisément pour le canton Ayaou, avant de recueillir quelques préoccupations sur l’élection présidentielle.

Il s’agit d’amener les participants à mettre en œuvre des mécanismes et des outils pour le respect des droits de l’homme, la promotion du dialogue et de la paix et à s’engager dans la décrispation du climat politique en vue de garantir des élections pacifiques le 31octobre 2020 », a expliqué la coordonnateur régional associé de campagne. Il a lancé un appel local au calme, à la maîtrise de soi et au respect des autres, invitant l’opposition à mener une campagne apaisée en favorisant les débats d’idées.

« Calmons-nous, menons une campagne civilisée, arrêtons les débats d’homme, ayons les débats d’idées, parlons de bilan de programme et de perspectives, ne dressons pas les communautés les unes contre les autres », a t-il conseillé.

Aux chefs traditionnels Ayaou-Sud , il a exhorté a être des relais de paix et de cohésion pour que la Côte d’Ivoire retrouve sa paix. Idem pour les jeunes , le coordonnateur régional associé de campagne a demandé d’être des ambassadeurs de la paix et non de la violence . Il est allé plus loin, en lançant un appel .

 »Ne cédez pas a la provocation »,a t-il indiqué. Aussi a t-il invité les uns et les autres a se rendre dans les centres de distributions pour le retrait de leurs cartes d’électeurs.

Nanan Koffi Léon , chef de village N’douffoukanhakro,s’est réjoui de cette initiative et a promis jouer pleinement leur rôle . Nous allons mettre l’accent sur la sensibilisation et la solidarité pour que la paix règne durablement dans la Marahoue. Après quoi,le oordonnateur régional associé de campagne, s’est rendu à Pakwabo où il a rencontré la chefferie traditionnelle dudit village.

N. Konan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici