Bouaké/Depuis le 12 avril, c’est parti pour la vaccination contre la Covid-19

0
112

Le lundi 12 avril 202 à l’Institut nationale de l’hygiène publique (Inhp), les autorités sanitaires de la région de Gbêkê ont procédé au lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 à Bouaké. Après Abidjan, la campagne de vaccination anti Covid-19 a ainsi été lancée officiellement dans la capitale du centre avec le vaccin AstraZeneca dans le cadre de la stratégie nationale de vaccination de masse contre le nouveau Coronavirus.

Pour le premier jour la campagne de vaccination contre la Covid-19 à Bouaké, une centaine de personnes ont reçu les premières doses du vaccin. Les premiers pétitionnaires étaiients composés essentiellement des représentants des autorités administratives et personnes vivant avec des comorbidités et celles ayant plus de 60 ans. Pour ce lancement, ce sont 10.000 doses de vaccin AstraZeneca qui ont été mises à la disposition de la population par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique.

« Bouaké entame aujourd’hui sa campagne de vaccination avec le vaccin acquis AstraZeneca. L’opération est entièrement gratuite. Soyez vous les premiers patients, nos ambassadeurs auprès de votre entourage. Dites leur venir de se faire vacciner. La cible prioritaire pour cette campagne a Bouaké, toutes les couches sociales de population sont concernées. Notamment les personnes entre 18 ans et celles du troisième âge », a expliqué Dr Fatoumata Bamba, directrice régionale de la Santé et de l’Hygiène Publique dans le Gbêkê. Avant d’annoncer que dans les jours à venir, « une quinzaine de centres de vaccination seront ouvert partout dans la commune de Bouaké. Notamment dans les centres de santé de la localité avant d’être étendu dans les autres départements de la région de Gbêkê ».

Dr Fatoumata Bamba a invité la population à la poursuite du respect des mesures barrières pour rompre la chaine de transmission.

« La vaccination est une chose mais le respect des mesures barrières est une chose fondamentale », a-t-elle expliqué. Le bilan du jour sur la situation de la pandémie fait état de 300 cas d’infection à la Covid19 du 1 janvier 2021 au 10 avril 2021. 15 nouveaux décès portant le total des morts à 18 depuis l’apparition de la pandémie à Bouaké, et ce depuis le 15 mai 2020.

Toutes les personnes s’étant déjà fait vacciner doivent prendre une deuxième dose le 11 du mois prochain afin d’être immuniser contre les différents variants de la Covid-19.

Fait notable, pour ce lancement, l’on constatait l’absence des autorités administratives et politiques.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici