Bouaké/La direction régionale des impôts Bouaké 2 à l’heure de la digitalisation de ses procédures

0
72
oznorMB

A Bouaké, les agents des impôts de la direction régionale des impôts Bouaké 2, ont au cours d’un séminaire de renforcement des capacités, été exhortés le vendredi 13 mai 2022, au changement de comportement, à la probité, à la responsabilité et à l’intégrité dans l’accomplissement de leur mission.

Justifiant la tenu de l’atelier, Ehounou N’gaman, Directeur régional des impôts Bouaké 2 dira: « La direction générale des impôts, à la fin du dernier trimestre 2021 à organisé un séminaire. Au cours de ce séminaire, un certain nombre de recommandations ont été faites. Entre autres recommandations, la gestion des contribuables par segmentation. Il était important pour nous de venir donner l’information à tous nos collègues, nos collaborateurs et voir avec eux dans quelle mesure nous pouvons mettre en œuvre ces recommandations parce que notre administration est une administration moderne et de résultats. C’est pour tirer le meilleur profit des recommandations qui ont été faites par la haute hiérarchie à l’issue de ce séminaire. Qui mieux que le directeur des opérations d’assiettes qui était à l’origine de ce séminaire pour nous instruire, pour nous donner les orientations. Tel est le sens du présent séminaire « .

Pour sa part, Bahi Appolinaire Boua, Directeur du cadastre, parrain du séminaire, a appelé ses filleuls à s’inscrire dans le processus de modernisation de la DGI en étant des agents modèles, des agents qui s’approprient toutes les recommandations faites par leur hiérarchie. « Le message est simple et claire. La direction générale des impôts conduite par M. Ouattara Sié Abou s’est inscrite et a lancé les bases d’une administration moderne et modèle et qu’il y a des pratiques et comportements qui doivent être abandonnés et des attitudes qui doivent être désormais adoptés. Il s’agit d’être des agents modèles, des agents qui s’approprient tous les recommandations qui sont faites par leur hiérarchie. Je voudrais leur lancer un appel pour leur dire que quand on fait un travail et qu’on l’a bien fait, c’est mieux qu’un objectif qui a été atteint et qui a été mal atteint. Pour moi aujourd’hui en tant que parrain, c’est de leur transmettre des valeurs d’intégrité, des valeurs de probité et des valeurs de responsabilité pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’amélioration des recettes de la direction générale des impôts « .

sdr

Le Directeur des opérations d’assiette, Bruno Kanga, qui présidait les travaux de ces assistes, après avoir également salué la tenue de ce séminaire, à dit qu’il s’agissait pour lui d’amplifier le message du Directeur général des impôts, Ouattara Sié Abou. Non sans mnotamment demander aux agents des impôts de Bouaké d’inscrire toutes leurs actions dans le strict respect des règles d’éthique et de déontologie. « Bruno Kanga, directeur des opérations d’ assiettes  » Cet atelier de renforcement des capacités est vraiment important. Nous organisons régulièrement des séminaires à Abidjan et après ces séminaires faut faire des restitutions en région. Aujourd’hui il s’agit pour nous d’amplifier le message du directeur général des impôts qui compte sur l’ensemble du personnel. La Dgi est engagée dans un processus de modernisation, de digitalisation de ses procédures. Cela doit entraîner un changement de comportement, une modification de nos méthodes de travail et donc notre organisation elle-même doit être revue de même que le fonctionnement de nos services. C’est de cela qu’il s’agit aujourd’hui. Comment se prendre pour que l’impôt soit mieux géré. Je salué l’initiative de la direction régionale Bouaké 2. Le directeur est très dynamique en la matière et il faut le féliciter. La Dgi est en évolution. Le comportement des agents doit aussi être en adéquation. Il faut exhorter les agents au changement et appliquer les règles d’éthique et de déontologie qui sont prévues par nos textes. Voici le message que nous sommes venus porter ». 

Les deux responsables ont également transmis les félicitations et les encouragements du directeur général des impôts, Ouattara Sié Abou, tout en les assurant de la disponibilité de ce dernier à les accompagner dans l’exécution de leurs différentes missions pour la réalisation afin d’objectifs à eux assignés.

JPH


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici