Bouaké/Populations et militants du RHDP disent à Dieu à l’ex maire Fanny Ibrahima

0
95

Décédé le mercredi 12 juin dernier à Abidjan, le maire Fanny Ibrahima a reçu les ultimes honneurs de sa famille politique, le RHDP et de nombreuses populations avant d’être porté en terre dans la plus grande intimité familiale ce samedi 15 juin 2024. Sa dépouille mortelle est arrivée à Bouaké par un vol spécial sous le coup de 8h.

Les premiers responsables du parti présidentiel, notamment le Ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, Représentant le Président du Directoire du RHDP, le Ministre Amadou Koné, maire de Bouaké ainsi que les ministres Jacques Assahoré Konan, Adama Diawara, Sidi Tiémoko Touré et Jean Claude Kouassi, étaient là, ainsi que de nombreux cadres et élus de Bouaké et des quatre coins du pays.

La dépouille de Fanny Ibrahima a reçu les hommages et les honneurs dignes de son rang avant d’être conduite à son domicile pour la présentation à la famille éplorée où des prières ont été faîtes avant qu’elle ne soit déportée au siège régional du RHDP.

L’homme qui a été un militant de première heure du Rassemblement des Républicains (RDR) et membre fondateur du RHDP, a eu droit à un piquet d’honneur des militants et hauts responsables du RHDP dans la cour du siège régional du parti des Houphouëtistes à 10h.

Installés sous des chapiteaux dressés à cet effet, les populations et les officiels ont fait une procession d’honneur autour du cercueil. S’en est suivie la série des témoignages puis l’oraison funèbre.

Plusieurs témoignages ont relevé le combat politique du maire Fanny Ibrahima, son courage politique, son altruisme, son souci de la vérité, son don de soi, sa générosité, sa vie sportive, enseignante et fondateur d’écoles.

L’honorable Mondeny Fofana, Présidente de l’Union des Femmes lorsque Fanny Ibrahima était délégué du RDR à Bouaké, l’honorable Bema Fofana, 1er Vice-président du Conseil Régional de Gbêkê, ont tour à tour rappelé les souvenirs de lutte du défunt à l’époque du RDR et aujourd’hui du RHDP.

Dans l’oraison funèbre lue par Monsieur Yabré Youssouf, Secrétaire départemental de Bouaké-Ahougnassou, il évoqué la bonté de Fanny Ibrahima et son engagement aux côtés du président Alassane Ouattara. « Fanny était bon, il fut proche du Président de la République, membre fondateur du RHDP, homme téméraire…Lorsque le RHDP allait mal, on allait chez Fanny. Sans lui le RHDP ne serait pas implanté dans le Gbêkê » a rappelé Yabré Youssouf.

Le maire Amadou Koné, a salué la mémoire d’un homme bon et réitéré la gratitude de la famille aux populations de Bouaké. Amadou Koné a témoigné avoir lui aussi connu l’ex maire Fanny Ibrahima, un homme bon qui n’avait peur de rien. Au nom de la famille éplorée, il a remercié les personnalités présentes et les populations de Bouaké, le Directoire du parti et le couple présidentiel pour leur soutien et assistance.

Après le siège du RHDP, le cap a été mis sur la grande mosquée de Bouaké pour la prière mortuaire suivie de son inhumation dans la stricte intimité familiale.

La cérémonie marquant le sacrifice du 7è jour aura lieu le dimanche 23 juin 2024 à 8h à la grande Mosquée de Bouaké ( Dougouba).

Pour rappel, il faut savoir que né le 29 septembre 1943 et a tiré sa révérence le 12 juin 2024. Fanny Ibrahima fut Président du Conseil d’Administration du Conseil Hévéa Palmier à Huile, Maire de la ville de Bouaké (2001 – 2013), Ex Député à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et Ex PCA de la CIDT. Il fut enfin Membre du Conseil Politique du RHDP, membre fondateur du RDR et du RHDP, Enseignant, Fondateur d’écoles (Charles de Gaulle et Mohamed V) et Ex International ivoirien de football ( gardien de but).

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici