Bouaké/Une vaste opération de curage des caniveaux lancée par la mairie

0
72

En synergie avec l’agence de gestion des routes (AGEROUTE), les autorités municipales de Bouaké entendent amener la jeunesse à prendre soin de son cadre de vie et diminuer ainsi les risques de maladies et d’ inondations. Pour parvenir à cet objectif somme toute noble, les deux entités ont initié récemment, une opération de curage de caniveaux avec une participation remarquée des forces de défense et de sécurité.

Pour assurer un franc succès à la deuxième édition de cette vaste opération citoyenne, prévue pour se dérouler le 12 juin au quartier zone, le 5ème adjoint au maire, Diaby Aboubacar dit Peter, a échangé mercredi dernier, avec toutes les parties prenantes.

La rencontre a eu pour cadre la salle de mariages de la mairie où Diaby Aboubacar est revenu sur les raisons profondes de cette initiative.

« Nous entendons sensibiliser les populations, surtout les jeunes à la protection des lieux d’habitation et de l’environnement par le nettoyage et le curage des caniveaux », a t- il indiqué. Ajoutant qu’en plus de l’assainissement de l’environnement, cette opération vise un second objectif, qui est le renforcement des relations entre les forces de l’ordre et les populations.

« Nous avons aussi pour objectif de rapprocher les forces de défense et de sécurité avec les populations pour que main dans la main, les agents commis à la sécurité puissent accomplir aisément leur mission ».

Et de saluer l’engagement sans faille des militaires pour la réussite de l’opération. Le cinquième adjoint au maire Nicolas Djibo, a pour finir, invité tous jeunes du quartier zone à se mobiliser pour donner un franc succès à cette 2ème phase.

Emma Godi Nestorine, présidente de la cellule civilo-militaire, a quant à elle, salué l’initiative qui selon elle, s’inscrit dans la droite ligne des objectifs visés par sa structure.

On notait à cette réunion, la présence du chef de projet AGEROUTE, Ouattara Seydou, du directeur régional du service civique, Fanny Brahima, du représentant de l’ANAGED, N’ Guessan Akafou, de Koffi Abli de l’ENSOA, et du lieutenant N’ Guessan du Bataillon d’artillerie sol sol…

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici