Bouna/Non port du casque, la police va sévir

0
646

Les unités de police de la ville de Bouna, avec à leur tête le commissaire de première classe Konan Kouassi, ont procédé, ce mercredi, au lancement de la phase de répression à l’encontre de motocyclistes qui ne font pas usage de de casques.

Plusieurs équipes de la police ont pris d’assaut dès le matin les principales artères de la ville où ils ont interpellé des motocyclistes roulant sans casque. A la demi-journée du mercredi, ce sont une quinzaine de motos qui ont saisies et mises en fourrière.

Avant cette phase de répression, des rencontres périodiques avec les vendeurs de motos et une phase de sensibilisation des populations tenue sur quatre mois, avaient été initiées par le commissaire Konan et ses hommes au près des populations.

Pour l’heure l’on ignore la fin de cette opération, mais à priori elle vise à préserver des vies humaines avec les nombreux cas d’accidents de motos.

Les cas de décès de motocyclistes, dans les accidents, à Bouna, sont en majeure partie dus à l’absence de casques. Et Pour le premier responsable de la police, cette mauvaise habitude doit être désormais bannie de la population.

Le casque est un équipement de protection individuelle destiné à protéger la tête contre les conséquences d’un traumatisme crânien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici