CAN 2023/Après le sacre des Eléphants, Beugré Mambé retourne dire merci aux guides religieux

0
170

Après la victoire des Eléphants à la CAN de l’hospitalité, Le premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, Robert Beugré Mambé, qui avant le démarrage de la compétition, avait sollicité les dignitaires religieux pour leurs prières pour son bon déroulement, est retourné vers eux le jeudi 15 février 2024, pour leur traduire sa reconnaissance et remerciements. Ce à travers une tournée dans leurs différents sièges.

Beugré Mambé a notamment souligné: « Je voudrais vous traduire la reconnaissance du peuple ivoirien, dans son ensemble, à commencer par le président de la République, Alassane Ouattara, pour votre forte mobilisation et implication dans la réussite de la CAN chez nous. Vous étiez présents partout, dans les temples, les mosquées, les stades, vous avez jeûné, prié, fléchi les genoux, nuits et jours et sans répit, durant toute la période de la compétition, pour que la Côte d’Ivoire tienne le pari de la CAN de l’hospitalité et cela a été fait, sur tous les plans. La nation toute entière vous est reconnaissante ».

Pour lui, il est clair que la réussite de l’évènement est à mettre à l’actif de plusieurs efforts, principalement, celui des religieux, toutes tendances confondues, de par leurs prières.

« La ictoire des Eléphants est le résultat de la manifestation palpable et tangible de la main de Dieu et ceci, grâce à l’engagement des guides religieux et de leurs fidèles, sur l’ensemble du territoire national. Au moment où l’on n’y croyait plus, où les Eléphants étaient dans le gouffre, morts et enterrés, les religieux n’ont pas baissé les bras et Dieu a manifesté sa puissance, en ressuscitant notre équipe nationale », s’est-il réjoui.

Pour leur part, les guides religieux,  le Révérend pasteur Jacob Blin Ediémou, président de l’église du Christianisme céleste de Côte d’Ivoire, le patriarche-président mondial de l’Eglise du Christ mission Harris dite Eglise Harriste, Faustin Adjaco Nanguy, Monseigneur Alexis Touabli, au nom du Cardinal Jean Pierre Kutwa, le président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (COSIM), le Cheick Aima Ousmane Diakité, le président de l’Eglise protestante méthodiste unie de Côte d’Ivoire, le Bishop Benjamin Boni et le président de l’Eglise protestante Baptiste œuvre et mission internationale, le Révérend Dr Robert Yayé Dion, ont tous salué et félicité la démarche du Premier ministre Beugré Mambé, pour cette reconnaissance à Dieu.

« Tous les religieux se sont mis ensemble et d’un commun accord, ont prié pour la Côte d’Ivoire. La CAN que nous venons de vivre, revêt un impact à la fois spirituel, économique, social, culturel et autres. A travers cette CAN, Dieu a parlé à toute la nation en termes d’unité, de fraternité et d’union. Les ivoiriens ont redécouvert leur pays et cela doit permettre de réécrire l’histoire de la Côte d’Ivoire », a exprimé son Eminence Adjaco Nanguy, de l’Eglise harriste.

Beugré Mambé, a en outre, convié toute la communauté religieuse de Côte d’Ivoire, ce samedi 17 février 2024 au Palais de la Culture d’Abidjan Treichville, à une action de grâce et de reconnaissance à Dieu.

JPH avec AIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici