Carnaval Kaha de Niakara/Gros plan sur le tam-tam parleur Tagbana

0
3094

 »Au commencement était la parole et la parole était Dieu  ». Ce verset biblique du livre de la genèse traduit le caractère sacré de la parole . Le peuple Tagbana l’a si bien compris qu’il a dans son patrimoine un tam-tam parleur qu’il garde jalousement de génération en génération. Ce tam-tam est le porte parole de la chefferie. C’est pourquoi seul les fils de la famille des chefs de village peuvent en être depositaire. Aujourd’hui M. Boni Gbèlèdjan est l’héritier de ce tam-tam. Il nous explique que Le tam-tam parleur sort pendant les grandes fêtes de réjouissances comme c’est le cas avec le Carnaval Kaha. On l’utilise aussi lorsqu’une grande autorité comme le PRÉSIDENT de la RÉPUBLIQUE arrive dans le village. On peut également l’utiliser lors des cérémonies funéraires de patriarches ou de notables. Il n’est pas permis à tout le monde de comprendre ce langage . Se sont des paroles fortes qui ont tout leur sens . Un langage codé et codifié de protection de nos us et coutumes. Lors de la cérémonie d’ouverture du car Kaha, le tam-tam parleur à sonné  »pour traduire au chef et ses notables toute la signification du Carnaval ». A partir du son, ils ont saisi tout le sens de la cérémonie. Sacré tam-tam.

Gnakouri Tostao

Le peuple Tagbana a aussi son tam-tam parleur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici