Carnaval Kaha/Le faux bond de la fanfare de Niakara

0
1109

A la surprise générale la fanfare de Niakara qui égaie toute la population à chaque cérémonie, baptême, mariage et autres a brillé par son absence à la cérémonie d’ouverture. Pourtant cet événement ho combien manifestation par excellence de célébration de la culture Tagbana était une belle tribune pour cette fanfare de faire montre de ses qualités. Pour rien au monde cette fanfare ne devrait rater donc cette occasion. Malheureusement ce ne sera pas le cas. La raison évoquée officiellement remonte au week-end passé où un jeune fanfariste du nom de Kone Landry est décédé dans des circonstances troubles. Voilà qu’à la veille du carnaval kaha une prêtresse, danseuse de la mystique danse ‘wôyougou », va faire une révélation pleine de mystère et d’avertir.  » Si la fanfare joue pendant le Carnaval, on risque d’enregistrer encore deux décès celui d’une fille et d’un garçon membres du groupe ». Cette révélation ne pouvait que semer le trouble dans les exprits du groupe et celui des parents et proches des musiciens. Notons que dans le groupe il n’y a qu’une fille, ce sui suppose qu’elle était d’office la victime expiatoire. Ses parents lui ont sumplement et purement demandé de se retirer de la fanfare. Quand aux jeunes garçons la peur s’est emparée de chacun d’eux qui se voyait également comme une probable victime. Conséquence le chef d’orchestre à tout simplement retiré la fanfare du carnaval. Les organisateurs ont donc fait appel à la fanfare de KATIOLA qui est venue assurer de fort belle manière l’animation de la cérémonie. Si l’on n’y prend garde, la fanfare de Niakara risque de disparaître comme un feu de paille. Vivement qu’une solution soit trouvée. Des sacrifices peuvent-ils sauver la fanfare de Niakara ? Vous avez dit us et coutumes, voici un autres aspect de notre culture pleine de mythes et mystères à vous couper le souffle.

Gnakouri Tostao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici