Côte d’Ivoire/À Béoumi plus d’une centaine de nouveaux adhérents au RHDP ont été présentés au coordonnateur régional Sidi Touré

0
61

C’est un total de 100 nouveaux militants transfuges de plusieurs formations politiques qui ont marqué officiellement ce vendredi 24 janvier 2020, leur adhésion au RHDP. 

Etaient témoins de la cérémonie le ministre Sidi Touré, de  nombreax dignitaires du RHDP, des chefs traditionnels, des autorités religieuses et des populations et élus sortis nombreux.

Par la voix de leurs différents représentants de jeunes, de femmes et d’hommes, ils se sont félicités de leur choix et ont lancé un appel à leurs frères encore hésitants afin qu’ils fassent le bon choix, ce bon choix qui est le RHDP qui assure le développement de la Côte d’Ivoire par des actions concrètes qui ne sauraient être énumérées ici tellement elles sont nombreuses.

« On ne partage pas la pauvreté mais bien la richesse. Allons donc au RHDP pour notre bonheur », a dit l’un d’entre eux M. Martial, au nom de l’ensemble des nouveaux adhérents.

Un autre temps fort de la cérémonie du jour a été l’investiture de la délégation départementale RHDP de Béoumi. Le représentant du président du Sénat, Ahoussou Jeannot, maire de Kouassi-Kouassikro, Bertin Kouadio Kouakou, a dans son intervention, relevé que la Côte d’Ivoire se porte mieux avec le Président de la République Alassane Ouattara.

« Dites-moi, après Houphouet-Boigny, qui a fait mieux que le Président Ouattara ? Dites-moi dans quelle région du pays il n’y a pas de travaux développement ? Ces acquis obtenus en seulement 9 ans doivent être sauvegardés. C’est pourquoi il faut dire non à tous les déstabilisateurs et ceux qui ont soif de vengeance. La Côte d’Ivoire est relancée, elle ne doit plus reculer.

Le ministre Sidi Touré, pour marquer le travail effectif sur le terrain a offert 10 motos aux différentes délégations de Béoumi 10 motos pour aller vite et bien. S’adressant à ses parents, au nom de ses pairs coordonnateurs régionaux de Gbêkê, le ministre de la Communication et des médias a fait l’historique de la naissance du PDCI-RDA avec Houphouet-Boigny dont la philosophie était basée sur la paix qui a inspiré la naissance du RHDP avec Alassane Ouattara : « Le PDCI a fait son chemin sous Houphouet grâce à la paix. Le Président Alassane Ouattara veut aller plus loin en faisant en sorte que plus jamais, il ne soit question d’ethnie dans ce pays. On peut être d’ethnie différente et être ensemble pour le développement. C’est la vision du chef de l’Etat ».

Le porte-parole du gouvernement a aussi mis en garde contre ceux qui menacent la paix à Béoumi. « Nous avons vécu des moment difficile à Béoumi. Dieu merci ceci est derrière nous. Il faut travailler pour que cela ne se reproduise plus. Béoumi doit être un exemple du vivre ensemble. Les chefs, il faut nous aider à cela. Plus personne ne divisera de nouveau Béoumi, j’y veillerai personnellement ».

Puis évoquant la situation actuelle du pays, il demandera aux populations de Béoumi de ne pas suivre les pêcheurs en eau trouble. « Des malins s’essayent à opposer maintenant les religions. Que veulent ces gens ? Ici à Béoumi, centre de la Côte d’Ivoire, nous ne devons pas accepter cela ». La cérémonie a pris fin avec une prestation d’Antoinette Konan qui a fait danser l’ensemble des militants.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici