Le virus « chinois » est arrivé en France

0
1427
epa08158085 Chinese passengers wear masks at the Beijing railway station in Beijing, China, 24 January 2020. The outbreak of coronavirus has so far claimed 26 lives and infected more than 800 others, according to media reports. The virus has so far spread to the USA, Thailand, South Korea, Japan, Singapore and Taiwan. EPA/WU HONG (MaxPPP TagID: epalivefour564188.jpg) [Photo via MaxPPP]

Un troisième cas de Corona virus à été confirmé vendredi en France démontrant ainsi que le virus chinois est arrivé en Europe.

Le troisième cas est un « proche parent de l’un des cas, qui était en cours d’investigation » et qui « vient d’être confirmé », indique le ministère de la Santé vendredi soir, quelques heures après avoir signalé les deux premiers cas.

« Les trois patients, ayant séjourné en Chine, sont actuellement hospitalisés dans des établissements de santé de référence (ESR), l’un à Bordeaux et deux à Paris. Toutes les mesures d’isolement et d’hygiène nécessaires ont été prises », indique le ministère.

Les premiers cas européens, indique Agnès Buzyn

« Nous sommes en train de remonter l’histoire de ces patients positifs de façon à rentrer en contact avec les personnes qu’ils ont croisées », a expliqué la ministre lors d’un point presse vendredi en début de soirée, notant que la période d’incubation était probablement « autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours ».

« Nous avons aujourd’hui les premiers cas européens, probablement parce que nous avons mis au point le test très rapidement et que nous sommes capables de les identifier », a indiqué la ministre. « Il faut traiter une épidémie comme on traite un incendie, très vite repérer la source » et le « circonscrire le plus vite possible » a-t-elle encore déclaré.

Ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes

Les personnes avec qui les patients positifs au coronavirus ont été en contact doivent « prendre leur température plusieurs fois par jour, contacter le centre 15 en cas de symptôme et rester chez eux pour l’instant pour éviter tout contact ultérieur qui favoriserait la propagation du virus », a insisté la ministre, qui a appelé à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes.

Le premier patient, âgé de 48 ans, est revenu le 22 janvier en France après « quelques jours » en Chine où il est notamment « passé par Wuhan », et a été hospitalisé jeudi à Bordeaux, a précisé Agnès Buzyn. « Il va bien », a assuré la ministre. Quant au deuxième patient, la ministre n’a pas été en mesure de donner des informations, indiquant uniquement avoir eu l’information ce vendredi soir qu’il était hospitalisé à l’hôpital Bichat à Paris et qu’il revenait de Chine.

Quant aux voyageurs qui rentrent de Chine, « il est important de se surveiller, et au moindre signe respiratoire ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il faut appeler le centre 15 qui vient chercher le patient », a insisté la ministre de la Santé.

Le bilan officiel de la maladie causée par ce coronavirus apparu en décembre sur un marché de la ville chinoise de Wuhan, dans le centre du pays, s’est encore aggravé ce vendredi, avec 26 morts, selon un bilan des autorités chinoises.

Avec AFP. Le titre et le chapeau sont de la rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici