Côte d’Ivoire : Alassane OUATTARA salue le rapport du CNP

0
1087

Le Président Ivoirien, Alassane OUATTARA, a salué le rapport annuel 2017 du Conseil national de la presse, (CNP), organe officiel de régulation de la presse écrite. C’était le lundi 09 avril 2018 à Abidjan, où il a toutefois déploré la reprise systématique d’une certaine presse extérieure. Alassane OUATTARA a d’ailleurs annoncé devant le CNP qu’il avait porté plainte contre un journal français dans le cadre des fonds de souveraineté du Présidence Ivoirienne. « …quand cette presse va jusqu’à dire que les fonds de souveraineté de la présidence de Côte d’Ivoire sont plus de 200 milliards de francs cfa, alors qu’il s’agit du budget de souveraineté de l’ensemble des institutions, je trouve que ce n’est pas normal. D’autant plus que vous les journalistes, vous pouvez aller regarder le budget…Par conséquent, j’ai d’ailleurs porté plainte contre ce journal. Ce que je ne fais pas en Côte d’Ivoire ». Selon OUATTARA, le rapport du CNP permet d’apprécier  » l’état de la presse en Cote  ». Il a invité les journalistes à faire preuve d’objectivité dans le traitement de l’information et à améliorer la qualité du contenu des publications. Puis il  a ajouté que la presse ivoirienne de tous les bords, est excessivement politique. Le Chef de l’État a renouvelé son engagement à garantir la liberté de la presse et à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des journalistes. Quant à Raphaël Lakpé, président du CNP, il a salué les nombreuses actions du Chef de l’État en faveur de la presse, non sans se féliciter du gain de 05 places par la Côte d’Ivoire, passant de la 86 ème place à la 81 ème place du classement de Reporters Sans Frontières, (RSF) en matière de liberté de la presse.

F.R

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici