Côte d’Ivoire/Après la sénatoriale perdue, place à la récconciliation entre militants RDR de Bouaké

0
620

L’élection sénatoriale passée avait laissé des séquelles chez les militants du RDR de Bouaké. La liste RHDP conduite par un candidat Républicain, docteur Paul Dakuyo et un candidat du PDCI-RDA, avait perdu face à des candidats indépendants. Il n’en fallait pas plus pour que les Républicains de la capitale du centre se jettent la pierre et se regardent en chiens de faïence. Les uns accusant les autres, de n’avoir pas joué franc jeu. Fallait-il demeurer dans cette atmosphère délétère au moment certains enjeux pointent à l’horizon ? Le samedi 14 avril 2018, ils ont pris d’assaut leur siège au quartier N’gattakro pour laver le linge sale en famille. Ils ont donc décider d’enterrer la hache de guerre, pour éviter de se faire une fois encore surprendre. Toutes les pontes du parti à la case, ont pris part à cette réunion dite rencontre de réconciliation. Premier à prendre la parole, le vice président du RDR chargé de la région de Gbêkê, Fany Ibrahima, a situé le cadre de la rencontre, avant de fustiger l’indiscipline de certains militants et inviter les uns et les autres au pardon et à la réconciliation vraie. « J’ai tenu a vous rencontrer pour une raison essentielle, la réconciliation. À partir de ce soir, nous devons tourner le dos à la division. Je vous vous demande pardon, désormais soyons unis. Respectons la hiérarchie, cela fait partie de la discipline du parti >>,  a-t-il dit à l’ensemble des militants. À sa suite, le maire Djibo Yssouf Nicolas, secrétaire général adjoint, a pris la parole pour saluer les initiateurs de cette rencontre et abonder dans le même sens que son prédécesseur : << Les paroles de notre vice président me vont droit au cœur, parce qu’elles prônent l’union. Unis nous pouvons relever tous les défis à Bouaké. Le RDR a un énorme potentiel à Bouaké >>, va-t-il noter. Prenant la parole à son tour, l’honorable Bema Fofana, a rendu hommage au ministre Amadou Koné, initiateur de la rencontre du jour, absent pour cause de décès dans sa famille: << Permettez moi de saluer le ministre Amadou Koné qui a permis que cette réunion puisse se tenir. Désormais, nous nous mettrons tous derrière le départemental Ba Karamoko. Je demande à tous d’arrêter le double langage. Il ne nous profite pas. Merci à tous ceux qui ont eu l’idée de nous réunir.  Les défis qui nous attendent et que nous devons relever, sont plus importants que nos petites querelles >> Pour sa part, le départemental Ba karamoko, a rassuré sa base sur sa disponibilité à continuer de servir le RDR. << Je voudrais sincèrement saluer et dire merci à l’ensemble des militants. Merci à ceux qui ont la lourde charge de nous épauler dans la gestion de notre grand parti. Aujourd’hui, vous voyez des visages qu’on n’a pas vus il y a longtemps. Cela témoigne de l’importance de la réunion. Je voudrais donc qu’on salue toutes ces personnes par des ovations nourries. Chers frères et chères sœurs, en ce qui me concerne, et je le dis ici devant le maire Djibo, devant M. Fany, devant l’honarable Mondeny, devant l’honorable Bema qui a tenu des propos qui m’ont réconforté et qui me rassurent, qu’à partir d’aujourd’hui, plus rien ne sera comme avant. Je vous dis tout de suite que je suis à votre disposition. Les convocations des réunions de façon arbitraire doivent cesser.  Le RDR est un parti sérieux, il faut qu’on respecte son organisation. Arrêtons de nous battre inutilement. Pour ma part, je suis inscrit dans cette voie. Merci à tous >>, a dit Ba Karamoko. Quant à l’honorable Mondeny Diomandé, elle s’est réjouie de l’engagement des militants à faire la paix. Elle a appelé à la mobilisation exceptionnelle des femmes, pour prendre part à la cérémonie de lancement au plan national, des activités du RFR avec la secrétaire générale nationale, Kandiara Camara. Ce sera le 21 avril 2018 au palais du carnaval de Bouaké. Les militants ont aussi été informés du congrès extraordinaire, auquel ils devront prendre une part active le 05 mai prochain.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici