Côte d’Ivoire/9e bureau politique du Pdci-Rda à Daoukro, un congrès extraordinaire annoncé pour le 15 octobre prochain

0
751

Sur convocation de son président, Henri Konan Bédié, le Pdci-Rda a tenu sa 9e session du bureau politique à Daoukro ce lundi 8octobre 2018. D’entre, Bédié prend la parole pour donner l’ordre di jour de la reunion qui tient en trois points. Informations, sixième congrès extraordiaire et divers. Après quoi il laisse la parole à son secrétaire exécutif Maurice Kakou Guikahué qui salue les militants, fait un rappel des résolutions du dernier bureau politique tenu le 24 septembre dernier à Daoukro et présente la situation actuelle du parti qui vient a nouveau d’être assigné en justice aux fin de l’annulation des décisions du dernier bureau politique. Bédié reprend la parole pour livrer son message qui tourne essentiellement autour de ce qu’il appelle un archenement du pouvoir sur son parti politque avant de proposer la tenue du sixième congrès extraordinaire du Pdci-Rda pour la semaine prochaine, soit le 15 octobre prochain toujours à Daoukro.
« Depuis un moment, le Pdci Rda, héritage du père fondateur de la Côte d’ivoire, le Président Félix Houphouet Boigny, fait l’objet de complot visant à le déstabiliser et à le faire disparaître. Comme vous le savez, le 17 juin 2018, je vous avais conviés à une importante réunion du Bureau politique, en vue de prendre souverainement les décisions relatives à la lutte et à la bonne marche de notre parti. Les résolutions issues de ces assises ont fait l’objet de suspension par le juge de référée du tribunal de 1 ère instance, à la suite d’une action d’un de nos militants, qui en contestait la régularité. Face à cette décision inique, le 24 septembre 2018, j’ai convoqué à nouveau en espace de 3 mois, un bureau politique à Daoukro. Au cours de cette séance organisée sous la supervision de 2 huissiers de justice, nous avons réaffirmé certaines décisions et nous avons adopté de nouvelles résolutions. Cette nouvelle réunion du bureau politique et toutes les dispositions prises pour en garantir la régularité, n’ont pas entamé la détermination de ceux qui ont choisis de tout mettreen oeuvre pour faire le disparaître le Pdci Rda au profit du parti unifié », va-t-il justifier la tenue de cette neuvième session du bureau politique de ce jour. Puis il va démontrer les compétences du bureau politique de son parti.
« … le bureau politique est bel et bien un organe de décision, selon l’article 34 de notre statut ».
Enfin il annonce la tenue du sixième congrès extraordinaire à Daoukro.
« …je propose la convocation du 6 ème congrès extraordinaire du parti pour la stabilité et la clarification au sein du Pdci Rda. J’ai décidé de convoquer en urgence la présente réunion du bureau politique pour en fixer la date et les modalités conformément au statut et règlementintérieur du parti ». Puis il terminera son adresse par cette invité à ses militants.
« J’appelle les militants, sympathisants et les Ivoiriens épris de paix et de réconciliation vraie à la mobilisation pour faire échec à ses dérives antidémocratiques, et liberticides. Le Pdci Rda refuse de s’enfermer dans ce juridique qu’on veut lui imposer. Le Pdci Rda reste debout et fort de son droit. Son objectif de 2020 avec les résolutions de ces organes dont on pourra promouvoir 1000 fois sa suspension sans faiblir ». Les journalistes sont priés de se retirer et laisser les travaux se poursuivre en secret. Lorsque nous reviendrons, c’est pour apprendre à travers le communiqué final et la résolution que le sixième congrès extraordinaire est fixé au lundi 15 octobre 2018 à Daoukro pour endosser toutes les décisions prises aux derniers bureaux politiques.

JpH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici