Côte d’Ivoire/Bédié s’est entretenu avec ses vice-présidents à Daoukro

0
920

Vingt quatre heures après avoir viré du secrétariat executif des ministres Pdc-Rda pro Rhdp ayant participé à l’Assemblée constitutive du parti unifié Rhdp, le Président du Pdci Rda, Henri Konan Bédié a échangé avec ses 23 vices – présidents le samedi 20 juillet 2018 à sa résidence de Daoukro. Ces vices – présidents étaient conduits par leur coordonateur, Daniel Kablan Duncan, également Vice – Président de la République de Côte d’Ivoire. Dans cette délégation se trouvaient deux Présidents d’Institutions, à savoir Ahoussou Jeannot du Sénat et Ahoua N’Doli de l’Inspection Générale d’Etat. Avec eux, sentrouvait également le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Patrick Achi et 4 membres du gouvernement actuel, Jean Claude Kouassi, François Amichia, Aka Aouélé et Pascal Abinan. Tout naturellement, la séance de travail s’est déroulée en présence du secrétaire exécutif en chef du parti, Maurice Kakou Guikahue. Ces personnalités qui ont répondu à l’appel du Président Bédié, ont rallié la ville aux environs de 10 h 30, en prenant le soin de contourner la ville par une bretelle qui les conduits directement au domicile de leur hôte. Quelques temps après, soit à 11h 03 mn, arrivera le Vice Président Daniel Kablan Duncan. Au portail d’entre, les consignes laissées aux gendarmes en fonction sont claires et catégoriques. Seuls trois organes de presse peuvent avoir accès à la residence : Le Nouveau Réveil, Fraterité Matin et AIP Daoukro.

Après les échanges de nouvelles, Bédié et ses hotes se sont retirés dans le salon d’honneur du président du Pdci Rda, où les débats auraient démarré à 11h35 avec les mots de bienvenus du Président Bédié aux vices – présidents: « Bonne arrivée au village, votre village. L’actualité politique du moment est très chargée », aurait déclaré Bédié. Des lors, loin des micros et caméras, les échanges ont eu lieu. Pendant 2h15, les travaux vont se dérouler à huit clos. Et àla fin, aucune déclaration ni communiqué n’a été rendu public. C’est donc à 13h50, que le Président Bédié et les 23 vices – présidentsviendront prendre une photo de famille avant d’aller au déjeuner. Après ce moment de partage, c’est Émile Constant Bombet au nom des vices – présidents, qui demandera l’autorisation de prendre congé du président de leur parti. « Monsieur le président, au nom des vices – présidents, je voudrais vous dire merci et exprimer notre reconnaissance. Nous sommes dans la joie et nous partons satisfaitsaprès de cette séance de travail. Tous les vices-présidents sont de coeur avec vous et vous soutiennent. Une fois de plus merci et comptez sur nous. Nous demandons comme de coutume une partie de la route », aurait aussi dit l’ancien ministre Constant Bombet. C’est le protocole du Président Bédié, Porquet, qui dira que ce dernier a pris acte du souhait du départ des vices – présidents et leur donne cette moitié de la route. Avant de quitter la résidence du Président Bédié, aucun vice-président n’a voulu s’exprimer sur la teneur de cette longue séance de travail. Tous avaient des sourires aux lèvres laissant déviner que les choses se sont bien déroulées. En temoigneraient les propos du ministre François Amichia : « Il n’ya pas de commentaires à faire, tout s’est bien passé ». Le secrétaire exécutif, Maurice Kakou Guikahue lui aurait emboîté le pas: « Sachez que tout s’est bien passé et nous repartons tous satisfaits ». Les jours suivants nous situeront davantage quant aux tenants et aboutissants de cette réunion qui intervient dans un climat où le fossé semble se croiser entre le sphinx de Daoukro et certains lieutenants de son partis.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici