Côte d’Ivoire/Bientôt un concours pour désigner le meilleur enseignant

0
634

La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara a présidé ce week-end, au lycée des jeunes filles de Bouaké, le séminaire national de l’association des chefs d’établissements et adjoints du secondaire de Côte d’Ivoire (ACEASCI).

À la fin de la rencontre qui a eu pour thème central « Le chef d’établissement face aux enjeux de la qualité de notre système éducatif », la patronne de l’éducation nationale a engagé la Côte d’Ivoire pour l’édition 2020 du concours international du meilleur enseignant.

« Au mois de février dernier, nous étions à Dubaï où nous avons participé au forum international sur l’éducation. Au cours de ce forum, des lauréats nous ont été présentés et le meilleur enseignant au niveau mondial a été désigné. Il s’agit d’un professeur kenyan. Nous nous sommes rendus compte que plusieurs pays participaient à cette compétition. Et c’est ainsi que nous avons pris la décision de faire compétir les enseignants ivoiriens. Donc, à partir de l’année prochaine, nous allons organiser ici en Côte d’Ivoire d’abord, parce que c’est le cheminement à suivre, il faut d’abord en interne organiser un concours, désigner le meilleur enseignant du pays et ce sont les meilleurs enseignants des différents pays qui vont compétir au plan mondial pour désigner évidemment le meilleur enseignant au plan international. Donc nous allons engager nos enseignants dans cette évaluation », a t- elle indiqué avant de faire savoir que ce concours qui va permettre de découvrir le meilleur enseignant ivoirien, va également s’étendre à tous les acteurs du système éducatif pour déceler les meilleurs.

Elle espère que le premier prix de l’édition prochaine d’un montant d’un million de dollars (500 millions de francs CFA), sera remporté par un enseignant ivoirien. A l’en croire, cela s’inscrit dans la vision du chef de l’État de rendre performant et efficient le système éducatif ivoirien avec des personnels compétents et outillés.

 » Cette évaluationrentre dans la droite ligne de l’objectif que nous a assigné le Président de la République, à savoir, faire de notre système éducatif, un système compétitif et performant et faire en sorte que l’éducation soit de qualité en Côte d’Ivoire, afin que nous puissions mettre à la disposition de notre pays, un capital humain compétent, performant et prêt à pouvoir répondre à l’ambitieux programme du président de la République qui est de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent », a t- elle ajouté.

Sûre qu’un système éducatif ne peut être performant n’est possible qu’avec des acteurs de qualité, Kandia Camara a salué le thème de ce présent séminaire puis a encouragé le président de l’ACEASCI, Coulibaly Soulemane et ses pairs à persévérer dans cette voie, celle de faire du chef d’établissement,  » un maillon essentiel dans notre dispositif, un maillon qui apporte l’amélioration, la qualité, un maillon qui s’améliore de jour en jour et qui rend performant le dispositif mis en place ».

Dans le développement du thème des assises, Kandia Camara a exhorté les chefs d’établissements à être des managers en affirmant leur leadership.

 » Le chef d’établissement a la lourde charge de promouvoir la qualité et d’opposer à la contre performance, l’exigence de l’efficacité et de l’efficience. Il ne doit pas se contenter de faire des rapports et les transmettre. Il doit avoir un esprit de créativité, d’imagination, d’anticipation, d’ouverture, d’atteinte de résultats. Il doit être le modèle de l’ivoirien nouveau », a t- elle instruit.
Peu avant elle, c’était au tour du président de l’ACEASCI de saluer Madame le ministre pour avoir insuffler une dynamique nouvelle à l’institution qu’elle dirige avec maestria. » L’école ivoirienne se porte bien sous votre houlette. C’est le résultat du changement de mentalité et de paradigme que vous avez su insuffler à l’école. C’est aussi le fruit de votre haute gouvernance à la tête de l’institution qu’est l’école, le fruit de l’efficacité de votre management, de la sagesse de votre charisme », a rappelé Coulibaly Soulemane.

Pour terminer, il a invité ses collègues à être des modèles dans l’exercice de leur fonction.  « Je vous invite à toujours faire preuve de responsabilité dans votre tâche. Nous devons toujours faire preuve de loyauté en ne ramant jamais à contre courant, les décisions de notre hiérarchie », a t- il martelé avant d’exprimer toute sa gratitude au Président de la République qui « en moins de 8 ans, a changé la physionomie de notre pays ».

Le représentant du ministre des transports, Amadou Koné, parrain de la cérémonie, Paul Dakuyo a salué la tenue dudit séminaire qui, à l’en croire, va renforcer les capacités des chefs d’établissements pour une école de qualité. Il les a rassurés du soutien du parrain.

JPH

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici