Côte d’Ivoire-Bouaké/Le forage de l’Université Alassane Ouattara vandalisé

0
1094

Des individus non encore identifiés s’en sont pris à un forage réalisé au sein de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké. Ce forage visait a atténuer les souffrances des enseignants et étudiants de l’UAO qui souffrent également de la pénurie d’eau à Bouaké. Le ouf de soulagement par ces derniers à la vue des premiers jets d’eau du forage réalisé dans l’enceinte de leur temple, aura été donc de courte duré. Selon nos sources, les saboteurs auraient, dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 mai 2018, introduit dans ledit forage un objet métallique. Ce qui a eu pour conséquences l’arrêt voire l’abandon des travaux. << Nous sommes à l'arrêt total parce qu'après la foration et le pompage, nous nous sommes rendus compte que le forage a été bouché. Lorsqu'on a mis les tiges, on a remarqué la présence d'une pièce métallique jetée nuitamment dans le forage . L'objet qui se trouve à 43 mètres à l'intérieur du forage long de 110 mètres n'a pu être retiré >>, a expliqué Cissoko Assane, directeur de la société à charge de la réalisation dudit forage.
Quant aux présumés auteurs, les regards sont tournés vers des individus venus du village d’Adieyaokro voisin, qui en dépit du versement de la somme de 115.000 francs CFA à la chefferie et aux propriétaires terriens pour les rituels, auraient réclammé une autre somme d’argent pour d’autres sacrifices. Requête qui leur aurait été refusée. En retour, ceux ci auraient proféré des menaces à l’endroit des travailleurs àcharge de la réalisation du forage. Informés de la situation, des étudiants très remontés ont voulu effectuer une descente musclée dans ledit village en vue de régler le compte aux habitants. Mais très vite, ils ont été ramenés au calme par Traoré Karamoko, secrétaire national du comité des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI), qui par la suite, a souhaité une enquête pour situer les responsabilités. Notons que le forage de l’Université Alassane Ouattara devait être l’un des plus importants forages de la ville avec 18 m3/h. La réalisation de ce forage avec 9 autres à travers la ville, rentrent dans le cadre des mesures d’urgences identifiées par le gouvernement, appuyé par la Banque mondiale pour résoudre la crise d’eau qui secoue Bouaké et ses environs depuis plusieurs semaines.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici