Côte d’Ivoire-Daoukro/Le Consil régional et l’Anader engagés pour un plan stratégique de développement

0
773

Pour relever les défis majeurs du développement de la région, le Conseil régional de l’Iffou a choisi de s’appuyer sur l’expertise de l’Agence nationale du développement rural, Anader. Une convention a donc été signée avec cette structure pour l’élaboration d’un plan stratégique de développement, (Psd) dont le lancement s’est effectué le vendredi 8 juin 2018 au cours de sa première session ordinaire 2018. Ce plan permettra donc d’apporter des solutions concrètes aux questions du changement climatique, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la pauvreté, du chômage des jeunes, de l’autonomisation de la femme, de la sécurité des bien et des personnes, du désenclavement, de la sécurité alimentaire….« Ce plan représentera notre ‘’tableau de bord » pour les années à venir. Il déterminera non seulement nos objectifs à atteindre, mais aussi les principes directeurs qui guideront nos prochaines réalisations dans la mesure des ressources qui nous seront allouées ou mobilisées », a dit Koumoin Koffi Moïse pour justifier le choix du Psd. Grâce à des projections Diapo, les experts de l’Anader ont expliqué à l’assemblée le Psd et sa mise en pratique. Il ressort de cette présentation que le plan est une esquisse qui date de 2014. Ce sont un ensemble de plus de 300 projets. L’Anader va fournir des fiches projets crédibles et fiables sur lesquelles les bailleurs de fonds pourront s’appuyer pour aider la région. Après le lancement du Psd, place a été faite pour la suite des travaux ordinaires de la session dont la tenue tardive a été expliquée par des contraintes de calendrier électoral. Elle a été l’occasion d’examiner les documents budgétaires de l’année 2017 dans le but de mieux déterminer les ajustements à faire pour 2018, en mettant un accent particulier sur l’encadrement des jeunes et l’autonomisation de la femme. Conscient des effets négatifs du changement climatique dans la région, le Conseil a décidé avec le Fond mondial pour l’environnement, (PNUD/FEM), s’engager pour la construction d’une école-ferme à Ettrokro. « Ce projet pilote va consister à développer des champs-écoles dans des zones de faible pluviométrie, …une centaine de jeunes paysans, (filles et garçons) des villages de la région, viendront chaque année découvrir et apprendre auprès des techniciens expérimentés, des techniques agro-forestières et agro-écologiques pour la refertilisation des sols afin d’accroître leur revenu ». Le Vénérable Koumoin Koffi Moïse a annoncé la signature d’un accord de coopération le 6 février 2018 avec le District autonome d’Abidjan dont le but est de mutualiser leurs efforts pour booster le développement local dans plusieurs domaines, tels que la santé, l’agriculture, le logement, l’éducation, l’environnement, la culture…Cette session a vu l’adoption du projet modificatif numéro 1 de l’année 2018.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici