Côte d’ivoire / Daoukro : Les femmes s’engagent dans l’utilisation du numérique, pour faciliter leur autonomisation

0
632

Daoukro
Les femmes s’engagent dans l’utilisation du numérique, pour faciliter leur autonomisation
Les femmes du département de Daoukro ont décidé de s’approprier le thème national de la journée internationale de la femme à savoir: le numérique, une solution pour l’autonomisation de la femme. Elles l’ont exprimé le 09 mars, à la place Henri Konan Bédié, à travers ballets, sketchs et messages de leurs représentantes. C’était à l’occasion de la journée internationale de la femme, qu’elles célébraient au plan local, en présence des autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières de la localité. Pour la directrice de l’Ifef ( Institut de formation et d’éducation féminin) Tanoh Clémentine, également présidente du comité d’organisation, les femmes de la région de l’Iffou en général et particulièrement celles du département de Daoukro réfléchissent sur leur devenir au quotidien. C’est dans ce sens, qu’elles adhèrent au thème national de la journée de la femme. Ainsi, elles ont décidé de chercher à savoir utiliser l’outil informatique, pour qu’il contribue à leur développement, dans tous les domaines. Une décision, qui a réjouit Kouakou Joseph, directeur régional de la famille, de la femme et de l’enfant. « C’est une meilleure prise de conscience, vu l’évolution du monde », a t-il soutenu. Et de les encourager à réfléchir à leur rôle productif dans leur vie. Il les a également encouragé à être présentes dans les prises de décision. Au niveau de la structure étatique qu’il représente, il s’est dit prêt pour des campagnes d’alphabétisation, de lutte contre les grossesses en milieu scolaire et des violences faites aux femmes et surtout de susciter l’entrepreunariat. Il a exhorté les femmes de Daoukro à relever les défis, pour l’épanouissement de leur famille, qui passe par leur propre épanouissement. Le 3ème adjoint au maire, Guillaume Koffi, représentant le maire de la commune, a indiqué qu’il faut rendre un hommage aux femmes de Daoukro, en soulignant qu ’en chaque être féminin, se trouve un chemin qui mène à la vie. Enfin, le secrétaire général 1 de préfecture, Tanrah Doh Jacob, représentant le préfet de région, préfet du département de Daoukro, a tout simplement dit que les femmes sont extraordinaires et qu’il faut les magnifier. Il a donné des conseils à celles du département de Daoukro, qui ont effectué le déplacement, en souhaitant qu’elles ne s’asseyent pas. « Il faut vous battre, il faut être dans les moments de grandes décisions », leur a t-il lancé. Et de terminer, en leur faisant savoir qu’il faut qu’elles se forment au numérique, car cela va leur permettre de faire un grand pas dans leur autonomisation à Daoukro.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici