Côte d’ivoire / Daoukro : L’honorable Akoto Olivier sensibilise sur l’état civil

0
695

Daoukro
L’honorable Akoto Olivier sensibilise sur l’état civil
Depuis le 10 février et ce jusqu’à la fin de ses vacances parlementaires, l’honorable Akoto Olivier, député de Daoukro et N’Gattakro commune et sous préfecture est en tournée dans les localités faisant partie de sa circonscription électorale. L’objectif de cette tournée est bien sûr, selon lui, d’expliquer les lois votées à l’assemblée nationale durant l’année 2018, signifier à ses parents ses préoccupations par rapport à certains fléaux en cours dans leur région, mais surtout les sensibiliser sur l’état civil.  » L’année 2019 est décrétée année de l’état civil. Nos parents doivent se mettre en application avec les lois, qui ont été votées dans ce sens. C’est dans ce cadre, que nous passons pour les sensibiliser, à ne pas être en marge de cette vaste opération sur l’état civil, qui aura lieu cette année », a t-il dit à l’entame de son point de presse tenu le 18 février, pour faire le point sur sa tournée. Et d’être explicite sur le message qu’il a porté aux parents. « D’abord, j’ai exhorté mes parents à déclarer les naissances. Dans nos villages, les enfants n’ont pas de papiers. Ce qui fait qu’arriver au Cm2, ils ne peuvent plus poursuivre leurs études. Ils ont été informés qu’une vaste opération de déclaration de naissances aura lieu. Et que l’État va commetre des personnes, qui viendront vers eux, pour cela. Je les invite à bien acceullir ces personnes et à adhérer à ce processus de déclaration de naissances », a souligné l’elu de la nation. Et de poursuivre : « Aussi, en 2019, la quasi totalité des cartes d’identité seront forclos. A ce sujet, également une vaste opération d’identification des Ivoiriens aura lieu. Donc il est important qu’ils le sachent, afin de s ’ apprêter pour pourvoir renouveler leur carte d’identité », a t-il soutenu. Et de terminer pour dire qu’ :  » Il y aura un recensement général de la population Ivoirienne cette année. Il est primordial que les parents puissent se faire identifier dans ce sens, puisque c’est en fonction de la démographie des localités, que les projets leur sont octroyés ». Le député Akoto Olivier a donc demandé à ses parents de préparer tous les documents afférents à toutes ces identifications. Et qu’à son niveau, il essayera de voir cas par cas, comment il pourra soutenir certaines populations à se faire identifier. Il a surtout insisté sur la déclaration de naissance, car pour lui, l’on ne peut parler d’émergence, sans papiers.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici