Côte d’ivoire / Prikro : L’honorable Adi Isac amorce une opération de réhabilitation des pompes villageoises

0
538

Prikro
L’honorable Adi Isac amorce une opération de réhabilitation des pompes villageoises
« Nous sommes en saison sèche et la majorité des pompes villageoises de nos différentes localités sont en panne. Nous avons pris sur nous, la responsabilité de réhabiliter plusieurs d’entre elles, en attendant que le budget du conseil régional se mette en place pour le faire, afin que nos parents puissent bénéficier de l’eau potable, source de vie », telle est l’explication qu’a donné l’honorable Adi Kouame Isac, député du département de Prikro et premier vice président du conseil régional de l’Iffou, après sa contribution dans la résolution du problème criard de manque d’eau, dans son département. L’honorable Adi Isac, qui a justifié son acte de grande portée sociale, le 17 février, lors d’un point de presse, au lendemain de la deuxième session du conseil régional, a tenu à indiquer que : « Prikro est un département sinistré. Tout est priorité la bas. Mais, aujourd’hui, le problème d’eau est le plus posé . L’eau potable manque dans plusieurs localités y compris le chef lieu de département, Prikro. Oui dans la ville de Prikro, il manque de l’eau. En tant que cadre du département, il nous fallait avec nos maigres moyens, trouver des solutions immédiates, pour améliorer le bien être de nos parents ». C’est ainsi que l’elu de la nation a pris contact avec l’artisan réparateur des pompes, pour remettre en service, plusieurs d’entre elles, qui ne sont plus fonctionnelles, pour panne. Dans ce sens, une dizaine de villages dont Promokro, Têrê, Leguinsand, ont été visité par l’artisan réparateur. « Nous avons demandé à l’artisan réparateur de faire le diagnostic du maximum de pompes en pannes, en terme de pièces de rechange à fournir, pour voir ce qui peut être fait dans l’urgence », a souligné Adi Isac. Puis, de dire qu’en tant que premier vice président du conseil régional, il se battra pour que cette structure puisse satisfaire aux besoins de ses parents dans ce domaine. « Nous allons faire un plaidoyer, un lobbying auprès du président du conseil régional et des conseillers, pour résoudre un tant soit peu ce problème dans notre département. Il faut savoir que de nos jours, les pompes à motricité humaine ne sont plus performantes. Il faut des Hva. Mieux, l’idéal serait de construire des châteaux dans les villages centres, qui peuvent regrouper plusieurs localités aux alentours, afin de trouver une solution durable », a proposé le premier vice président du conseil régional de l’Iffou. En attendant la mise en oeuvre de ces projets, les populations dont les pompes ont été réparées, remercient l’honorable Adi Isac, pour avoir pensé à eux. « Nous disons merci à notre député. Grâce à lui notre calvaire a pris fin, car nous ne sommes plus contraint d’aller dans les marigots, à la recherche d’eau », s’est félicité Dame N’Dri Akissi, du village de Promokro, que nous avons joint au téléphone.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici