Côte d’ivoire / Dimbokro : La Fondation d’Augustin rehabilite le centre de documentation et d’information du lycée

0
879

Dimbokro
La Fondation d’Augustin rehabilite le centre de documentation et d’information du lycée
Le lycée moderne de Dimbokro tient particulièrement à coeur à la présidente de la Fondation d’Augustin, Mme Sylvie Tanoh épouse du ministre Thierry Tanoh. Et pour cause, feu son beau père, Augustin Kouadio Tanoh, dont la Fondation qu’elle dirige porte le prénom, a été le 2 ème proviseur de ce lycée et le premier proviseur noir de 1970 à 1972, date de son décès. C’est en quelque sorte, pour rendre un hommage à cet homme plein d’humaniste, selon sa fille Mme Aye Laure Tanoh, que la Fondation d’Augustin a décidé de réhabiliter le centre de documentation d’information et de l’équiper. La cérémonie de remise de clé s’est déroulée, le 11 avril, dans une atmosphère émouvante, car en présence de la veuve d’Augustin Kouadio Tanoh, du ministre Thierry Tanoh, de plusieurs membres de la famille ainsi que du monde du système éducatif de Dimbokro, tout comme des autorités administratives et politiques de la localité. Sylvie Tanoh, présidente de la Fondation d’Augustin, a tout simplement dit que c’est un honneur pour la structure qu’elle dirige de rendre un hommage à son beau père, qui a été un acteur du développement de ce lycée. Elle et ses collaborateurs se sont focalisés sur le centre de documentation et d’information, pour permettre aux élèves d’approfondir leur connaissance, afin de progresser dans leur étude. Elle a annoncé la construction d’un terrain de sport avec vestiaires dans les jours à venir. Lydie Brou, directrice de la promotion de la lecture et des bibliothèques scolaires a souligné qu’aujourd’hui, les enfants ont des lacunes en lecture. C’est donc pour cela que le ministère leur a recommandé grâce au projet: « une école, une bibliothèque », de susciter la lecture chez les élèves à travers l’installation des bibliothèques. Elle a remercié la Fondation d’Augustin qui agit dans la même vision que le ministère et a souhaité que les élèves s’approprient cette bibliothèque, tout comme leurs enseignants. Elle a également demandé aux responsables de l’établissement de prendre soin de cet outil de connaissance, tout en indiquant que le bibliothequaire a eu une formation, afin d’être efficace dans son travail. Yao Ira, au nom des 5000 élèves du lycée, a souligné que cette bibliothèque leur permettra d’améliorer et approfondir leur connaissance. Il a pris l’engagement au nom de ses camarades d’entretenir le lycée et cette bibliothèque. Le sous prefet de Dimbokro, Zago Serges a remercié la Fondation d’Augustin, pour ce projet salvateur pour le monde éducatif du lycée. Il a espéré que la fréquentation de ce lieu du savoir va améliorer les résultats scolaires au sein de cet établissement. Quant au ministre Thierry Tanoh, il a rappelé à tous, principalement aux élèves, que c’est seul le travail qui paie. Il a encouragé donc ceux ci à travailler, à fréquenter cette bibliothèque, afin qu’ils puissent prendre la relève demain et pouvoir assurer le développement de la Côte d’ivoire. Il n’a pas omis de remercier sa femme, sa mère et tous les membres de sa famille, qui ont effectué le déplacement.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici