Côte d’Ivoire/Encore des affrontements inter-communautaires à Duekoue

0
401

Une attaque aurait été menée dans la nuit du dimanche à lundi à Guezon, dans le département de Duékoué, et attribuée aux Dozo, chasseurs traditionnels, a causé au moins la mort de huit morts dont un bébé, plusieurs blessés et plusieurs dizaines de maisons incendiées.

A l’origine de cette nuit de terreur du dimanche 27 décembre 2020 dans la commune de Guezon une rixe entre un autochtone guéré et un Dozo au cours de laquelle le chasseur aurait été grièvement blessé. S’ent est suivie une violente bagarre généralisée.

En effet, dans l’après-midi du dimanche, les deux principaux protagonistes qui entretenaient déjà un antécédant en cours de règlement sur la table du sous-préfet de la localité, vont en venir aux mains après que le Dozo a interpellé publiquement et de manière vulgaire un jeune autochtone, selon plusieurs témoignages concordants.

Blessé, le Dozo est évacué d’urgence à l’hôpital général de Yamoussoukro mais succombe de ses blessures. Pour se venger, les dozos vont mener vers 20 h, une expédition punitive sur le village de Guezon, qui va s’avérer fatale pour les populations.

La bourgade est vite assaillie, plusieurs maisons sont incendiées, des biens pris pour cible. C’est dans ce méli-mélo qu’une femme voulant se mettre à l’abri, va recevoir dans le dos une décharge de chevrotine alors qu’elle portait au dos son bébé qui succombe. La mère, selon notre source, qui s’en sort avec quelques blessures, est en observation à l’hôpital de Duékoué.

Le bilan provisoire, initialement de 05, passera à de l’attaque 08 morts, plusieurs blessés, des personnes disparues, une cinquantaine d’habitations incendiées, des hangars brûlés et de nombreuses populations en fuite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici