Côte d’Ivoire/Faut- donner du crédit aux alliances politiques ?

0
468

’Toutes les alliances en Côte d’Ivoire ont toujours débouché sur des crises graves entre alliés. Certainement parce que les bases sont fausses et injustes. Très souvent, elles ont été faites contre un individu et juste pour lui nuire. Une fois, l’objectif atteint, il ne reste plus rien’’. C’est Eugène Djue qui le dit.

En Côte d’Ivoire l’on a vu naître des alliances politiques stratégiques ces dernières années. Mais elles n’ont jamais résisté au temps. Et l’on aurait pas tort de ne pas leur accorder du crédit parce qu’elles se créent pour déloger un individu.

Ce fut le cas avec le FPI de Laurent Gbagbo et le RDR d’Alassane Ouattara qui s’alliaient au sein du Front Républicain, entre 1994 et 2000 pour nuire au PDCI-RDA et à son président, Henri Konan Bédié, finalement chassé du pouvoir en Décembre 1999, suite à un putsch militaire, aux contours encore obscures.

Viendra le tour du RDR et du PDCI-RDA de se liguer contre le FPI et Laurent Gbagbo en 2004 pour porter sur les fonts baptismaux, la coalition du RHDP. Après la chute de ce dernier du pouvoir en Avril 2011, à l’issue d’un conflit armé qui aura fait plus de 3000 morts.

Aujourd’hui, l’on est en droit de se demander où nous conduira cette nouvelle alliance en chantier, entre le PDCI-RDA et le FPI, tendance GOR, si éventuellement, elle réussissait à avoir raison du pouvoir actuel au soir du 31 Octobre prochain ?

de 2004 finiront par se séparer, pour divergences d’intérêts.

Aujourd’hui, il est question d’une alliance entre le PDCI-RDA et le FPI, tendance GOR. Le sphinx de Daoukro avait effectué le déplacement de Bruxelles pour aller lui-même rencontrer le Woudy de Mama alors que lors du defèrement du dernier à la Haye, le premier qui était président du présidium des partis membres du RHDP, n’y avait pas vu d’inconvénient et par conséquent n’avait pas levé le petit doigt pour dire non. Si éventuellement, une telle alliance réussissait à avoir raison du pouvoir actuel au soir du 31 Octobre prochain quel sera son avenir ?

Disons le tout net, beaucoup de nos compatriotes n’y croient pas et ne donnent pas du crédit à ces alliances contre nature. L’autre disait, Jony Lafleur, « un homme et un végétal ça ne colle pas ».

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici