Côte d’Ivoire/Flintlock 2022

0
871

Un exercice militaire et policier dénommé Flintlock, va réunir en Côte d’Ivoire, une dizaine de pays dont quatre africains, ( la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Cameroun et le Niger). Le dimanche 20 février, la cérémonie d’ouverture de cet exercice 2022 s’est tenue à l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme à Jacqueville.

Flintlock 2022 est basé entre autres sur l’échange de compétences et la construction d’une relation de confiance. L’édition 2022 est largement dominée par la nécessité pour les armées nationales de combattre efficacement contre les groupes extrémistes violents. Les responsables américains militaires et diplomatiques ont insisté sur la menace sécuritaire qui pèse sur les pays côtiers du Golfe de Guinée, et notamment sur la Côte d’Ivoire.

Devant quelque 200 soldats rassemblés en ligne, le contre-amiral Jamie Sands, commandant des opérations spéciales de l’armée américaine en Afrique, a placé en tête des priorités l’échange d’informations et de renseignements entre les armées.

Les pays participants à cet exercice reconnaissent la menace terroriste grandissante.

« Il ne sert à rien de se voiler la face. Aucun de nos pays n’est désormais à l’abri. Il faut faire face. Et nous prenons donc désormais en compte cette nouvelle donne dans notre planification, dans l’organisation de notre dispositif et évidemment dans toute la montée en puissance qui va s’ensuivre », a confirmé le chef d’état-major des armées de Côte d’Ivoire, le général Lassina Doumbia qui a promis que son pays se prépare à faire face.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici