Côte d’Ivoire-Grève dans le secteur éducation/A Bouaké les élèves descendent dans les rues

0
968

« Cela va faire la troisième semaine que nous ne faisons pas cours. Nous avons peur pour notre année scolaire. Et si nous reprenons, à quelle sauce nous serons mangés aux examens ? », s’est interrogé l’élève Drissa K L en classe de terminale dans un lycée de Bouaké. Un autre de ses camarades s’empresse d’ajouter : « Aujourd’hui nous allons déloger tous les élèves des établissements privés patce que ce n’est pas normal que certains de nos professeurs s’y rendent pour dispenser les cours. Tant que le gouvernement ne trouvera pas une solution, tout le monde va rester à la maison ». Ces deux réactions suffisent à elles seules pour mesurer l’ampleur de l’absence des professeurs dans les salles de classes à Bouaké.

Ce lundi en effet, les élèves avaient repris la direction de leurs établissements respectifs dans l’espoir qu’ils allaient recevoir les enseignements. Malheureusement après le salut aux couleurs dans plusieurs lycées et collèges, des individus à motos qui avec des bandos rouges ou noirs, qui encagoulés ont fait irruption dans la plupart des établissements pour déloger élèves et professeurs.

Le principal syndicat des enseignants du secondaire, le SYNESCI, après une semaine de grève se disait disposé à reprendre les cours mais à adopter une autre stratégie de lutte.

Après avoir été delogés des classes, les élèves ont donc investi les rues de la capitale du centre perturbant la circulation en plusieurs carrefours de la ville.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici