Côte d’Ivoire/Jean Kouassi Abonouan se positionne pour la prochaine régionale

0
789

Le président du Conseil régional de Gbêkê, était le lundi 09 avril 2018 face à la presse locale à Bouaké. Jean Kouassi Abonouan a saisi cette occasion pour dresser son bilan qui cout dans quelques mois. Les directeurs de services et vices-présidents se réunis autour de lui , ont chacun, établi leur bilan. Du directeur technique, en passant par le directeur des Affaires financières (DAF) et autres chefs de services ont tous reconnu que durant ces cinq années, de nombreux projets se sont concrétisés dans toute la région de Gbêkê, avec un investissement de plus de 8 milliards de nos francs. D’autres sont toujours en cours de réalisation et verront bientôt le jour. Parmi eux, il faut citer les projets les travaux de construction ou réhabilitation de salles de classes, de centres de santé, de reprofilage de 400 km de route etc. « En plus des réalisations d’infrastructions socio-économiques de grande envergure dans toute la région, le Conseil régional et moi-même avons marqué notre poximité aux populations par de nombreuses actions sociales fortement appréciées. En cinq, c’est 8.032.777.270 de fCFA qui ont été investis pour le bien-être de nos populations. Malgré la subvention de l’Etat qui s’élève a 816 millions de fCFA. Nous n’avons pas reçu de mesures particulières mais nous n’avons pas le droit de minimiser l’intérêt de nos populations», explique le président Jean Kouassi Abonouan. Détaillant les investissement de son Conseil régional, il a précisé que ce sont la construction et la réhabilitation de 32 écoles, 23 centres de santé, l’électrification de 23 villages, la construction de 15 logements sociaux et de 6 marchés couverts et la construction de 32 pompes à motrocité humaine. « Nous avons aussi pour projet de créer 10.000 emplois pour les jeunes et les femmes dans la région de Gbêkê en plus des 300 millions de nos francs mis à leur disposition pour les microcrédits. La formation de cette frange de la population est également au cœur de nos actions», a souligne Jean K. Abonouan. Face à la presse, le président du Conseil régional de Gbêkê dira que durant ces cinq années, la région a connu un grand changement. Un «énorme défi» pour lui et son conseil qui ne sont pas venu pour autant perturber les engagements et projets pris les précédents présidents des Conseils généraux (Bouaké, Béoumi et Sakassou). «Nos objectifs sont conformes, c’est à dire le développement pour tous et le bonheur pour chacun», assure-t-il. Selon lui, il n’a pas envie d’être président de conseil régional pour gérer des recttes, mais pour implémenter une grande vision, pour le rénouveau de sa région. Il a aussi annoncer qu’il sera candidat à sa propre succession car il veut a-t-dit, atteindre la vitesse de croisière pour achever tous les grands travaux nécessaires à la transformation qualitative de la région de Gbêkê. « Le bilan à quelques mois de la fin d’un mandat est souvent un exercice difficile. C’est une mise en pratique de la démocratie participative, de l’information que nous devons à nos concitoyens», conclut le president Jean Kouassi Abonouan.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici