Côte d’Ivoire/Jeannot Ahoussou: « J’ai rejoint la famille des Houphouétistes. Je vais le dire devant mes parents à Didiévi»

0
593

Fini le temps des interrogations. Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat ivoirien a officiellement rejoint le camp présidentiel, mercredi, suscitant certainement des regrets ou des incompréhensions au sein de sa désormais ex famille politique le PDCI, dont il était l’un des membres influents.Si certains cadres du parti du prince du Nambè semblent s’en féliciter, d’autres au contraire s’en offusquent.

L’homme lui dira: « J’ai rejoint la famille des Houphouétistes. Je vais le dire devant mes parents à Didiévi ». En réalité cette annonce dans le milieu politique ivoirien ne constitue pas en elle une surprise vu que depuis un certain temps, la presse faisait état de son futur ralliement à la famille des Houphouëtistes.

Le départ de ce pilier du PDCI, parti où il a gravi les marches de la base au sommet, jusqu’à se hisser vice-président, marque l’épilogue d’un long processus de divorce d’avec Henri Konan Bédié, dont la gestion est pointée par presque tous les barons qui ont rejoint Alassane Ouattara.

Après plusieurs rencontres avec le président Alassane Ouattara, Jeannot Ahoussou-Kouadio s’était engagé à militer ouvertement au RHDP. Des indiscrétions font état d’engagements réciproques entre les deux hommes, en vue de la présidentielle de 2020.

Alassane Ouattara a d’ailleurs rapidement recadré l’ex-ministre Adama Bictogo, qui réclamait avec insistance qu’Ahoussou rende le « tabouret » de la présidence du Sénat, comme l’avait fait Guillaume Soro pour la présidence de l’Assemblée nationale.

Le Général Gaston Ouassénan Koné, encore fidèle à HKB estime au contraire qu’« ils ont grillé leurs carrière pour toujours, pour des miettes ». Pour de nombreux cadres fidèles à la ligne du PDCI, le départ d’Ahoussou marque une clarification interne. « Tous ceux qui étaient prêts à aller vendre la lutte au RHDP ont fini par se dévoiler. Il reste désormais le bon grain pour les futures semailles », souligne ainsi un responsable de jeunesse du PDCI de Daoukro comme le nomment certaines personnes.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici