Côte d’Ivoire/La diva de la musique tradi-moderne Allah Thérèse est décédée

0
316

Mauvaise nouvelle pour la Côte d’Ivoire. L’artiste chanteuse tradi-moderne ivoirienne Allah Thérèse est décédée dans la nuit de dimanche à lundi dans un hôpital du centre du pays, a appris APA de sources proches de sa famille.

Ces sources révèlent que, Allah Thérèse est décédée à l’hôpital général de Djékanou, dans le centre de la Côte d’Ivoire où elle avait été admise un peu plus tôt dans la matinée à la suite d’un malaise. L’artiste tradi-moderne était qui venait de sortir un nouvel album « Bégnan Sou Moayé » était attendue le 08 février prochain à Bouaké pour un concert dédicace.

La fille du village de Gbofia dans la sous-préfecture de Toumodi (Centre de la Côte d’Ivoire) Allah Thérèse, chanteuse traditionnelle a formé un duo musical avec l’accordéoniste N’Goran la Loi, son mari originaire de Konankokorekro, un village situé à une vingtaine de kilomètres de la ville de Toumodi. N’Goran la Loi est décédé le 20 mai 2018 à Konankokorékro.

Allah Thérèse et N’Goran la Loi qui se sont rencontrés dans les années 1950 ont totalisé six albums dont le dernier « Doumi » a été réalisé en 2005.

Depuis 1956, date de leur première œuvre « Ahoumo N’Seli », Allah Thérèse et son mari N’goran la Loi se produisaient ensemble, l’une chantant et l’autre l’accompagnant à l’accordéon.

Allah Thérèse, reconnue toujours par la même coiffure appelée « Akôrou Koffié », qui signifie en Baoulé, sa langue maternelle, « la femme de l’araignée », a reçu la distinction de Chevalier de l’Ordre du Mérite ivoirien le 24 mai 2012 et depuis 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici