Ce sont des responsables d’Inspections d’enseignement préscolaire et primaire (IEPP), des collèges et lycées de la Direction régionale de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (DRENETFP) bien heureux ce mercredi 15 mai qui ont reçu du matériel de la Fédération nationale des associations et syndicats de reporters photographes et cameramen professionnels de Côte d’Ivoire, (FENASPHOCI).

Le matériel offert à ces structures est composé d’imprimantes, d’ordinateurs, de photocopieuses, d’onduleurs, de chaises et de pots de peinture d’une valeur de 05 millions de francs CFA. C’est sous la houlette du DRENETFP 2 de Bouaké, Silué Lanciné qu’un partenariat entre les photographes de Bouaké et les établissements scolaires primaires et secondaires publics de sa circonscription a vu le jour à travers le Projet école régionale (PER). « Comment améliorer les conditions d’apprentissage des élèves ? Telle est la problématique à l’Education nationale avec Mme la ministre Kandia Camara. Pour nous, il s’agit de rechercher des appuis extérieurs. Avec ce partenariat, nous voulons permettre aux photographes d’exercer pleinement leur art dans nos établissementstout en aidant par la même occasion nos structures. En somme il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant », a justifié le DRENETFP 2 son initiative. 

Pour sa part, le président national de la FENASPHOCI, Kouassi Konan Guy Claude, avant de plaider pour l’accès de sa fédération à l’ensemble des 41 DRENETFP du pays, a remercié M.SiluéLanciné et les chefs d’établissements qui ont accepté ce partenariat qui a déjà profité à plusieurs à des écoles de plusieurs localités du pays. « Cette journée valorise la photographie. Cette année nous intervenons à hauteur de 5 millions. Mais vous verrez que ce chiffre va augmenter au fil des ans. C’est pourquoi nous voulons plaider auprès de la ministre Kandia Camara, notre mère à tous, pour que l’ensemble des 41 DRENETFP nous ouvrent leurs portes », va-t-il plaidé.

Le représentant des comités de gestion des établissements scolaires (COGES), a exprimé la joie des parents d’élèves qui ne comprenaient pas à quoi servaient les cotisationspour le projet école régionale. « Nous sommes rassurés que notre argent est bien utilisé parce qu’aujourd’hui nous avons vu ce que nos écoles ont obtenu comme matériel. C’est nous qui allons désormais encourager les parents à faire faires les photos par leurs enfants à l’école », a-t-il promis.

Enfin le sous-préfet central, Samassi Ismael a, au nom du préfét félicité le DRENETFP 2 pour son initiative non sans inviter son collègue de la DRENETFP 1 à suivre l’exemple.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici