Côte d’Ivoire/La lèpre recule dans l’Indénié

0
783

Au regard du bilan 2017 dressé par les autorités sanitaires du district d’Abengourou lors de la 65ème journée mondiale des lépreux, la maladie causée par le bacille de Hansen est en net recur dans l’Indénié-Djuablin. Ce bilan révèle que seuls 04 nouveaux cas ont été détectés en 2017 contre 09 en 2016. Au total, ce sont 14 nouveaux cas de maladie de la lèpre qui ont été mis en traitement dans le district au compte de l’année 2017. Sur ces cas, neuf ont été déclarés guéris et quatre encore en traitement. Le deuxième adjoint au maire de a commune d’Abengourou et le directeur général adjoint du Conseil régional de l’Indénié-Djuablin ont salué la performance de la coordination lèpre du district sanitaire d’Abengourou. Quant au directeur départemental de la santé, il a invité toute personne présentant une tâche claire et insensible sur la peau, à se rendre dans le santé le plus proche pour se faire dépister afin qu’il soit mis sous traitement. << Aujourd’hui, la lèpre se soigne et se guérit sans séquelles, à condition que le malade soit dépisté tôt et mis en traitement >>, a déclaré docteur Olivier Konan. Comme il est de coutume à chaque journée de la lèpre, les malades ont reçu des dons en vivres et non vivres composés de pattes alimentaires, de riz, de savons, d’huile, de seaux, de vêtements de chaussures…Chacun a reçu également la somme de dix mille franc en espèce.

Pohé Nazaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici