Côte d’Ivoire/M’bahiakro aura son foyer de jeunes

0
1395

Ce samedi 17 Mars, en présence des différentes couches sociales de sa circonscription électorale, Tialy Kouamé Honoré, député de M’Bahiakro a posé la première pierre du foyer polyvalent des jeunes. Le représentant de la localité à l’hémicycle a dit que ce genre de gestes faisait partie des actions qu’il veut mener sur le terrain. « La jeunesse fait partie de mes priorités et c’est l’une des raisons de mon action politique sur le terrain. Avec l’aide des frères, des amis et les personnes de bonne volonté, nous avons réussi à réaliser quelques ouvrages, au niveau de la santé, de l’éducation et aujourd’hui nous avons obtenu une opportunité pour la jeunesse. C’est un foyer polyvalent, multimédias qui va servir de lieu de rencontres, aider les jeunes à s’épanouir tout en leurs permettant d’avoir une autre vision de la vie que ce que nous constatons aujourd’hui. La violence, les microbes…. ».A t-il laissé entendre. La cérémonie qui s’est déroulée à l’EPP BAD, a réuni des invités de marque dont le délégué départemental du PDCI-RDA 1 de Daoukro. Traoré Adam Kolia, et son ONG Ye Moayet, a l’habitude de ces actions dans les différentes localités de la région de l’Iffou, a baptisé le futur foyer des jeunes de M’bahiakro, de « la maison de la cohésion sociale ». Il inviteras populations à l’entente et à l’union. << Que les cadres, les femmes, les jeunes, les vieux, comprennent que la paix, la cohésion et l’entente sont les conditions incontournables du développement >>. Saisissant la balle au rebond, le préfet de M’bahiakro, a lancé un appel aux populations, afin que la ville ne vive plus la violence qu’elle a connue il y a quelques jours, avec le meurtre de la jeune élève du lycée moderne de la 5ème 3, Glahou Hermone Chanceline. « On peut être mécontent d’une situation. On peut ne pas adhérer à une situation. Mais il ya les procédures pour l’exprimer. Les autorités politiques et administratives sont là pour recevoir l’expression de mécontentement ou de joie des populations. Mais il faut éviter de poser des actes de violence contre les symboles de l’État, au risque qu’ils soient sévèrement punis >>. Le porte parole des jeunes, Charles Koffi a traduit la joie de ses pairs d’avoir désormais leur foyer qui devrait être livré dans un délai de trois mois.
AK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici